Super League Coup de tonnerre à YB ! Wagner viré

ats

7.3.2022 - 14:15

Les Young Boys ont limogé avec effet immédiat leur entraîneur David Wagner, deux jours après le très décevant match nul (2-2) à domicile contre Lucerne, en Super League. Les Bernois, quadruples champions de Suisse en titre, comptent 15 points de retard sur Zurich, le leader, après 25 journées.

David Wagner sera resté moins d'une saison aux Young Boys.
David Wagner sera resté moins d'une saison aux Young Boys.
KEYSTONE

7.3.2022 - 14:15

Wagner (50 ans) avait succédé l'été dernier à Gerardo Seoane, parti à Leverkusen. YB annonce lundi avoir nommé le Tessinois Matteo Vanetta, qui était jusqu'à présent l'adjoint du technicien allemand, comme entraîneur en chef par intérim jusqu'à la fin de la saison.

Nouvelle impulsion

«Nous avons dressé un état des lieux et sommes arrivés à la conclusion, de concert avec David Wagner, que l'équipe avait besoin d'une nouvelle impulsion», commente le directeur sportif Christoph Spycher dans un communiqué. «Après nos derniers matches, nous avons perdu l'espoir de pouvoir renverser la vapeur dans la configuration actuelle.»

Christoph Spycher, en gentleman qu'il est, précise cependant: «David Wagner n'est pas le seul responsable des résultats sportifs. A YB, nous voulons former un groupe et devons tous prendre nos responsabilités, moi compris.»

Avec ou sans David Wagner, il sera extrêmement difficile aux Bernois de recoller au FC Zurich et de décrocher un cinquième titre de suite. Le match contre Lucerne a été la goutte d'eau de trop. YB a mené rapidement 2-0, avant de se faire rejoindre par l'avant-dernier.

La dernière fois que le club «jaune et noir» avait limogé un entraîneur était en septembre 2015 (Uli Forte).

Vanetta, un formateur reconnu

Wagner ne sera ainsi resté que neuf mois dans la capitale. Il regrette de devoir partir mais dit comprendre la décision des dirigeants. «Malheureusement, nos derniers résultats en Championnat n'ont pas été à la hauteur de nos exigences», concède-t-il. «J'aurai connu à Berne des gens extraordinaires.»

Depuis la reprise, les Young Boys n'ont gagné que trois de leurs sept matches en Super League. En Coupe, ils avaient été sortis par Lugano dès les 8es de finale, l'automne passé. Et malgré certains matches emballants en phase de poules de la Ligue des champions, surtout ce succès mémorable à domicile contre Manchester United (2-1), ils n'ont pas passé l'hiver en compétition européenne.

A sa décharge, David Wagner a joué de malchance en devant composer avec de nombreuses blessures dans son effectif. En outre, il a dû faire face durant la pause hivernale aux départs de Silvan Hefti, Michel Aebischer, Christopher Martins et Jean-Pierre Nsamé, entre autres.

Après une carrière de joueur bien remplie comme défenseur (Lugano, Sion, Servette, Carouge, Chiasso, Aarau, plus 13 sélections avec les M21), Vanetta, 43 ans s'est lancé dans une carrière de coach et de formateur, notamment à l'ASF. Il jouit dans ce domaine d'une excellente réputation. Il avait été promu entraîneur adjoint d'YB en 2018. Ce sera son baptême du feu comme entraîneur en chef «chez les grands».

L'assistant de Wagner, Christoph Bühler, prend également la porte. Les champions de Suisse cherchent désormais à étoffer leur staff technique et informeront à ce sujet en temps voulu.


ats