"Zizou" contre "Tintin", un clasico pour le titre

ATS

10.4.2021 - 13:30

ATS

10.4.2021 - 13:30

Zinédine Zidane et Ronald Koeman ont débuté la saison péniblement, mais les deux entraîneurs ont redressé la barre pour s'offrir un choc Real – Barcelone décisif pour le titre en Liga samedi (21h00). Le Barça espère pour sa part ne pas vivre le dernier clasico de Lionel Messi.

Duel alléchant entre le Barça de Koeman et le Real de Zidane.
Keystone

Si ce nouvel épisode de la rivalité plus que centenaire entre les deux grands d'Espagne a autant d'enjeu comptable, c'est parce que ni «Zizou» ni «Tintin» (le surnom de Koeman) n'ont baissé les bras après un automne compliqué. Les voilà aux prises pour le titre alors que le club blaugrana (2e, 65 points) et son rival merengue (3e, 63) talonnent un Atlético Madrid (1er, 66) en perte de vitesse et opposé dimanche au Betis Séville.

En neuf mois à Barcelone, Koeman a réussi l'exploit de redresser une équipe en crise. Il a aussi redonné le sourire à Messi, pourtant désireux de partir l'été dernier et toujours silencieux sur son avenir à deux mois de la fin de son contrat en juin.



Zidane, lui, a refait du Real une impitoyable machine à gagner, en passe de retrouver les demi-finales de Ligue des champions après avoir dompté mardi Liverpool en quart de finale aller (3-1) avant la seconde manche mercredi prochain. Mais samedi soir à Madrid, ce 246e clasico de l'histoire n'aura rien de classique.

«Le match le plus important au monde», comme l'a défini l'attaquant Karim Benzema dans un entretien à LaLiga jeudi, va être disputé pour la première fois sur la pelouse du petit stade d'entraînement Alfredo Di Stéfano, à Valdebebas. Et sans public, pour la deuxième fois de l'histoire, après le match aller remporté 3-1 par le Real dans un Camp Nou vide, le 24 octobre.



Malgré le huis clos, le match de clubs le plus regardé au monde (650 millions de téléspectateurs potentiels, selon LaLiga) reste un «blockbuster» dont Zidane et Koeman sont les impeccables metteurs en scène. «Duel de tableaux noirs», a titré à sa Une Sport ce vendredi. «Le clasico verra la bataille entre Koeman et Zidane, deux entraîneurs qui ont des bilans spectaculaires dans la deuxième moitié du championnat», s'enthousiasme le quotidien catalan.


ATS