Denis Malgin reste au LHC

dom, ats

13.1.2021 - 10:34

Denis Malgin restera à Lausanne jusqu'au terme de la saison. Les Toronto Maple Leafs ont prêté l'attaquant soleurois au club vaudois.

Denis Malgin terminera la saison sous les couleurs du Lausanne HC.
ATS

Denis Malgin est bien l'une des attractions à suivre sur les glaces helvétiques. Au lieu de retourner en Amérique du Nord, l'attaquant de NHL bouclera la saison dans les rangs du Lausanne HC.

Pour Denis Malgin et le Lausanne HC, cette liaison (temporaire) ressemble à une situation gagnante pour les deux côtés. Lorsque la National League a commencé en octobre, le Soleurois aux racines russes s'est engagé avec la formation vaudoise. Il l'avait fait comme les autres joueurs de NHL en Europe dans l'optique d'amasser des minutes de glace et des séances d'entraînement jusqu'à ce que le hockey reprenne ses droits outre-Atlantique.

Mais alors que la saison de NHL débute cette semaine, Malgin en sera absent. Le centre a décidé après mures réflexions de prolonger son engagement à Lausanne jusqu'au terme de la saison. "Parce c'est la meilleure solution pour ma carrière", explique-t-il à Keystone-ATS. "Ici, je bénéficie de beaucoup de temps de jeu et j'endosse des responsabilités."

Effectivement, Malgin est jusqu'à présent l'attaquant lausannois qui bénéficie de plus de temps de glace. Il est aligné tant en boxplay qu'en supériorité numérique. En NHL, il devait se contenter d'un rôle secondaire. A l'occasion de sa quatrième saison chez les Florida Panthers, il était contraint d'assister du banc aux situations spéciales. Après seulement 36 matches et 12 points, il avait été échangé avec les Toronto Maple Leafs. Malgin a disputé huit matches sans marquer de point avec l'équipe de son ancien coéquipier aux Zurich Lions, Auston Matthews.

Malgré tout, la franchise canadienne a prolongé en octobre son contrat avec Malgin d'une saison. Grâce à l'entregent de Petr Svoboda, son ancien agent, désormais co-propriétaire et directeur sportif du Lausanne HC, Malgin a atterri en automne chez les Vaudois. Il s'est rapidement mis en évidence. En dix-neuf matches, il compte déjà 11 buts et autant d'assists. Au bilan plus/moins, son +17 lui permet d'être le no 1 de la Ligue.

Ainsi, en décembre, au lieu de rentrer à Toronto en NHL pour participer au camp d'entraînement, Malgin a choisi de prolonger son séjour en Suisse. C'est pourquoi les Maple Leafs ont été contraints de le mettre en ballottage la semaine dernière. Mais aucune équipe de NHL n'a manifesté son intérêt dans les 24 heures pour reprendre son contrat d'une année aux mêmes conditions (700'000 dollars).

Freiné par la quarantaine

Pour finaliser le prêt, quelques détails du contrat ont été éclaircis ces derniers jours entre Toronto, Lausanne et le joueur. Jusqu'à ce mercredi, ce n'était pas officiel comme le directeur sportif Svoboda l'a exprimé sur le site du "Matin". Il manquait une signature. Tout est désormais réglé. Reste plus qu'à sortir de la quarantaine dans laquelle le club vaudois se trouve.

Pour la deuxième fois de la saison, Malgin et ses coéquipiers se sont retrouvés dix jours en isolation. Au contraire de la quarantaine du mois de novembre, les joueurs n'ont cette fois-ci pas obtenu l'autorisation de s'entraîner en petits groupes sur la glace.



Malgin s'entretient ainsi à la maison sur son home-trainer et exerce son maniement de la crosse. Lui-même ne fait pas partie des onze cas positifs au Covid-19 et estime qu'il n'a pas encore été touché par le coronavirus.

Après cette nouvelle longue pause, l'équipe reviendra à la compétition la semaine prochaine après la prolongation de la quarantaine jusqu'à dimanche. En novembre, le retour après 23 jours sans match avait été réussi au soir d'un mémorable 6-1 contre Fribourg-Gottéron. Si l'on prend en compte les points par match, Lausanne est deuxième du classement derrière Zoug.

D'abord un titre puis le retour en NHL

L'entraîneur de Lausanne, Craig MacTavish sera content de pouvoir compter sur les services de son topscorer ces prochaines semaines. Avec Malgin dans ses rangs, Lausanne est certainement un candidat au titre. Pour l'attaquant, il n'y a qu'un objectif pour la saison: "C'est clair que nous voulons décrocher le titre. Mais cela ne sert à rien de se projeter trop loin pour l'instant."

Malgin n'a pas encore de plan concret pour la suite de sa carrière. "Nous n'avons pas encore évoqué le sujet avec Toronto", explique l'ancien junior des Zurich Lions, qui fêtera ses 24 ans lundi prochain. Il a encore un bel avenir sportif devant lui. Pour lui, il est évident qu'il retraversera l'Atlantique. "Mon but reste la NHL."

Retour à la page d'accueilRetour au sport

dom, ats