Alain Reist «Depuis le début, j'ai dit que Lausanne allait gagner la finale»

blue Sport / Nicolas Larchevêque

30.4.2024

Ancien joueur du Lausanne HC et des ZSC Lions, Alain Reist s’est confié à «blue Sport» à quelques heures de l’acte VII de la finale des play-off de National League.

Alain Reist : «Depuis le début, j'ai dit que Lausanne allait gagner la finale»

Alain Reist : «Depuis le début, j'ai dit que Lausanne allait gagner la finale»

Ancien joueur du Lausanne HC et des ZSC Lions, Alain Reist s’est confié à «blue Sport» à quelques heures de l’acte VII de la finale des play-off de National League.

30.04.2024

blue Sport / Nicolas Larchevêque

30.4.2024

Le Lausanne HC est à une victoire et peut-être à quelques heures d’une soirée historique. En cas de succès ce mardi soir sur la glace des ZSC Lions dans la «Finalissima» de National League, le club vaudois décrocherait le premier titre de champion de Suisse de ses 102 ans d’existence.

Ayant défendu pendant six saisons (entre 2004 et 2014) les couleurs lausannoises, Alain Reist est convaincu que le LHC peut créer l’exploit en terres zurichoises. «C'est le moment d'écrire l’histoire à Lausanne. C'est vrai qu'on n'a pas beaucoup d'opportunités de jouer une finale dans une carrière, surtout dans un club. Je pense que Lausanne a toutes ses chances d’après la finale qu'on a vue», a reconnu l’ancien défenseur, âgé de 44 ans.

Pour celui qui a également effectué une pige d’une année chez les Zurichois (saison 2009/2010), le succès de l’équipe lémanique n’est pas le fruit du hasard. «Les Zurichois ont été un peu surpris par le niveau de Lausanne», explique-t-il.

Avant de détailler : «Ils ont gagné facilement contre Bienne et Zoug, deux équipes qui ne jouaient pas forcément physique à ce moment-là des playoffs. Ils sont tombés contre une équipe de Lausanne en pleine confiance et qui jouait physique. Quand on regarde sur le papier, il n'y a pas beaucoup à envier à Zurich, à part les salaires. Avec son niveau de jeu, Lausanne mérite sa place et mérite aussi cette grande finale ce soir à Zurich.»

«Personne n'y avait cru depuis le début des playoffs»

Pour le natif de Bienne, qui avait connu la promotion en Ligue A avec le LHC en 2013, voir évoluer ce dernier à un tel niveau après un exercice 2022/2023 manqué (11e au classement) était inattendu. «C'est incroyable, on prend chaque jour comme bonus. Personne n'y avait cru depuis le début des playoffs», a remarqué Reist, qui avait toutefois «un bon sentiment» à l’heure d’entamer les séries.

«Depuis le début, j'ai dit à tout le monde que Lausanne allait gagner la finale. On m'a dit qu’ils ne passeraient pas contre Davos et que ça serait compliqué contre Fribourg. Et là, on arrive contre Zurich, on est 3-3, il reste un match. J’avais pronostiqué 4-3 ou 4-2 dans la finale, mes pronostics sont donc encore bons», a avoué Alain Reist. Ceux-ci vont-ils alors se réaliser ? Réponse dès 20h00...