Hockey

Fasel a joué au pyromane chez Loukachenko !

ats

12.1.2021 - 23:20

Sous le feu des critiques après sa chaleureuse étreinte avec le président bélarusse Alexandre Loukachenko lundi, René Fasel se dit «gêné».

Le président de la Fédération internationale a admis qu'il avait «joué avec le feu» à Minsk et qu'il s'y était même «brûlé», dans un entretien accordé à l'émission «10vor10» de SRF.

«Le but de ce voyage était d'avoir une conversation importante avec Loukachenko concernant la tenue du Mondial à Minsk», a déclaré le Fribourgeois, navré qu'on ait pu penser qu'il acceptait la situation et la répression au Bélarus. «Ça a été un peu stupide, je suis aussi gêné», a déclaré René Fasel, qui a voulu utiliser ses «bonnes relations» avec Loukachenko «pour faire quelque chose de bien».



Minsk doit être l'un des deux hôtes, avec la capitale lettone Riga, du championnat du monde 2021. Mais de plus en plus de voix – notamment en Lettonie – s'élèvent fermement contre la tenue de ce tournoi au Bélarus. La Fédération internationale veut décider d'ici la fin du mois si le Mondial peut se tenir à Minsk.

«Nous avons un contrat avec la fédération bélarusse de hockey sur glace», a rappelé le Fribourgeois. «Il est de notre devoir d'organiser le championnat du monde de hockey sur glace. Il y aurait également des conséquences si nous n'étions pas en mesure d'organiser ce tournoi.»

René Fasel espère même qu'il pourra convaincre le président Loukachenko d'entamer un dialogue avec l'opposition. «Imaginez que nous annulions le Mondial au Bélarus maintenant. Cela changera-t-il quelque chose à la situation dans le pays ? Certainement pas».

Retour à la page d'accueilRetour au sport

ats