Fribourg s'adjuge le choc au sommet

ats

20.11.2021 - 22:19

ats

20.11.2021 - 22:19

Et revoilà Fribourg tout en haut de la hiérarchie de National League. Les Dragons sont allés s'imposer à Davos 2-0 avec un très bon Reto Berra.

Un blanchissage pour Reto Berra.
KEYSTONE

Gottéron traverse à nouveau une bonne passe. Même sans être transcendants, les joueurs de Christian Dubé engrangent des points importants. Vainqueurs la veille de Langnau, les Dragons ont réussi un week-end parfait.

Fribourg a tout d'abord bénéficié d'une passe complètement ratée de Barandun qui a offert le puck à DiDomenico. En pourparlers avec Berne pour son prochain contrat, le Canadien n'a pas semblé perturbé et a battu proprement Aeschlimann (9e).

Bien disposés devant un excellent Berra auteur de son quatrième blanchissage, les Dragons ont été solides en infériorité numérique. Ils ont notamment tenu 30 secondes à 5 contre 3 en fin de tiers médian. Et on peut sans nul doute dire que les Fribourgeois ont cette baraka qui leur permet de se sortir de situations compromises ou de marquer dans des angles impossibles, à l'instar du 2-0 de Mottet (42e). Lancé sur la droite, l'attaquant de la première ligne a expédié le puck en backhand vers le but sans véritable conviction et alors qu'il était à la hauteur de la ligne de but. Mais le puck a finalement trouvé un chemin pour finir dans les filets.

Genève avec du caractère

On ne sait pas si Genève va mieux, mais on sait que Genève a gagné un match (3-2) à Ambri qu'il était en train de perdre. Et avec quatre points, le week-end des Aigles n'est clairement pas négatif.

Après le bel effort vendredi contre Zoug pour aller arracher l'égalisation et avoir droit à une prolongation, les joueurs de Jan Cadieux ont cette fois non seulement égalisé, mais ils ont été chercher la victoire. Une victoire qui porte la marque des étrangers du GSHC. Les buteurs s'appellent en effet Tömmernes, Filppula et Pouliot. Les leaders étaient attendus, ils ont su répondre de la meilleure des manières.

Bien sûr que ce succès ne guérit pas tous les maux des Servettiens et que Jan Cadieux et son staff ont encore passablement de travail, mais les signaux envoyés sont positifs. Genève ne rejouant pas avant samedi prochain et la réception de Bienne, le nouveau coach bénéficiera d'un peu plus de temps pour affiner ses idées.

Lausanne déprimant

Lausanne n'a pas profité de la pause pour revenir avec de meilleures intentions. A Malley, les hommes de John Fust ont fonctionné à l'envers pour une défaite 8-4 face à Lugano qui sortait pourtant d'un toujours difficile derby tessinois.

Appelé pour remplacer Luca Boltshauser après le 4-0, le jeune Loris Uberti (17 ans) a connu un baptême du feu compliqué en première division. Sur un tir pris de son camp de défense, Romain Loeffel a pu inscrire le 5-1 (30e) et couper les griffes de Lions qui avaient un regain d'espoir après le 4-1 de Kenins à la 27e. Bien trop laxistes en défense, les Vaudois n'ont rien fait pour faciliter la tâche de leur jeune coéquipier.

Ce ne fut vraiment pas la soirée des Lions en ce 20 novembre, puisque les Zurich Lions se sont pris une fessée à Berne 6-1. Même si l'on sait qu'il n'y a pas de relégation et que les Zurichois sont encore du bon côté de la première barre, comment se fait-il qu'une équipe avec autant de stars ne parvienne pas à faire mieux que ça?

Battus 9-3 plus tôt dans la saison à l'Ilfis, les Ajoulots ont une fois encore connu une soirée cauchemardesque dans l'Emmental. Alors qu'ils couchaient sur sept revers consécutifs, les hommes de Jason O'leary ont soigné leur goal average avec une victoire 8-2.

Et enfin à Zoug, Bienne a longtemps cru pouvoir repartir de la Bossard Arena avec les trois points, mais le champion a rectifié le tir en fin de match pour l'emporter 4-3.


ats