Karjala Cup La Suisse s'incline en prolongation

ats

12.11.2022 - 14:06

L'équipe de Suisse n'a pas pu enchaîner un deuxième succès consécutif dans la Karjala Cup.

La sélection helvétique a subi la loi de la Suède samedi.
La sélection helvétique a subi la loi de la Suède samedi.
KEYSTONE

ats

12.11.2022 - 14:06

Victorieuse aux tirs au but de la Finlande jeudi (3-2), la troupe de Patrick Fischer a été battue 3-2 après prolongation par la Suède samedi en début d'après-midi à Turku.

La Suisse s'est ainsi inclinée pour la neuvième fois consécutive face à la Suède, qu'elle n'a plus battue depuis avril 2016. Désormais entraîné par le jeune Sam Hallam (43 ans), le Tre Kronor n'aligne pourtant que des joueurs évoluant au pays dans cette Karjala Cup.

Cette défaite est rageante pour une équipe de Suisse valeureuse. La Suède a eu besoin d'une supériorité numérique pour forcer la décision après 1'05'' en «overtime», après que Christoph Bertschy a été pénalisé pour avoir retenu avec la crosse un adversaire peu enclin à rester sur ses patins.

Une belle réaction

Privée du redoutable Sven Andrighetto, ménagé sur demande des Zurich Lions, la formation helvétique avait eu le mérite de se remettre d'une entame de match catastrophique. Trop passifs, Andres Ambühl (299e sélection) et ses équipiers pouvaient s'estimer heureux de n'accuser qu'un but de retard après le premier tiers.

Les Helvètes ont ainsi affiché un visage plus conquérant après l'égalisation, signée Damien Riat sur un tir imparable à la 35e en supériorité numérique (1-1). Ils ont d'ailleurs aussi parfaitement su réagir après le deuxième but suédois, dû à une déviation malheureuse de Santeri Alatalo (48e).

Patrik Geering a pu marquer le 2-2 à la 54e, profitant d'une passe d'un Gregory Hofmann très en vue au côté de Dario Simion et de Ken Jäger dans ce tournoi. Et la Suisse aurait même pu rafler la mise si Hofmann n'avait pas manqué son tir sur réception à moins de 25 secondes de la fin du temps réglementaire.

Dimanche face aux Tchèques

Convaincante jeudi face aux champions olympique et du monde finlandais, la Suisse n'a donc pas su confirmer ce succès malgré un Sandro Aeschlimann convaincant devant son filet (21 arrêts). Elle aura l'occasion de se reprendre dimanche face à la Tchéquie, à nouveau à 12h30 locales.

ats