Lausanne n'est plus lanterne rouge, Fribourg enchaîne

ats

28.9.2021 - 22:20

ats

28.9.2021 - 22:20

Lausanne s'est offert un 3e succès en National League cette saison. Les Vaudois ont profité de la venue de Berne pour empocher les trois points en s'imposant 4-1.

La joie des joueurs lausannois après avoir vaincu le CP Berne.
KEYSTONE

Le LHC n'est plus lanterne rouge. Même si la dernière place après six matches était anecdotique, elle a tout de même le don d'agacer lorsque vous vous appelez Lausanne et que vous possédez un contingent de pointe avec plusieurs internationaux.

Face à Berne, Lausanne a bien commencé la partie en ouvrant la marque par Maillard (12e). Les Vaudois ont été meilleurs lors du tiers médian avec le 2-0 de Bertschy (28e) et le 3-0 signé officiellement par Krakauskas (33e). Cette réussite est la première pour le Lituanien, mais on ne sait pas s'il gardera le puck amoureusement. Il faut dire que les quatre derniers joueurs à toucher l'objet de toutes les convoitises avant qu'il ne file derrière la ligne de Wüthrich sont quatre Ours. Les Bernois se sont fabriqué là un bien ennuyeux autogoal.

Ce but a logiquement enlevé de la pression sur les épaules des Lions, mais Berne a fait quelque peu douter les Lausannois avec un but «NHL» signé Kahun. Seulement les joueurs de Fust ont maîtrisé leurs nerfs avant d'aller planter un 4-1 salutaire via Emmerton (54e). Ce succès permet aux Lions de laisser derrière eux Ajoie, Berne et Genève.

Ajoie s'incline, Fribourg solide

Désormais dernier, Ajoie s'est bien battu, mais Ajoie s'est incliné à Rapperswil 3-2. Les Jurassiens ont vu leur défenseur québécois Jérôme Gauthier-Leduc inscrire ses deux premiers buts en National League, mais cela n'a pas suffi. Parce que la première ligne saint-galloise compte un duo aussi meurtrier qu'inattendu avec l'artiste Cervenka et le buteur Eggenberger. Passeur sur le 2-2 du Tchèque, le top scorer a enfilé son 7e goal à la 51e pour offrir finalement trois points aux Lakers.

Tout se passe bien à Fribourg depuis quelques jours. La visite de Lugano n'a pas fait dévier le train des Dragons qui l'ont emporté 3-2 à domicile. Cette troisième victoire de rang doit beaucoup à la vista de Killian Mottet. Le buteur fribourgeois a nettoyé par deux fois les lucarnes de Schlegel avec ce tir dont il a le secret. Et quand Mottet touche la cible, Gottéron repart souvent avec la totalité de l'enjeu.

Les spectateurs ont d'ailleurs pu admirer deux des plus sûrs buteurs du championnat avec Luca Fazzini dans le camp des Bianconeri. Mais le Luganais n'a trouvé la faille qu'une fois, l'autre réussite étant l'oeuvre d'Alessio Bertaggia. Ceci dit, si Mottet a aidé la cause des Dragons, c'est Walser qui a inscrit le but décisif à la 44e.

Coup de mou à Bienne

Bienne redescend un peu sur terre après les huit succès initiaux, mais les Seelandais ont des circonstances atténuantes. Parce qu'ils doivent composer avec passablement d'absences. Pire, Antti Törmänen a encore perdu pour en tout cas deux mois son centre finlandais Jere Sallinen. Alors face à un Ambri qui devait se reprendre après quatre revers, les Biennois ont cédé 4-0. Pas de quoi s'inquiéter dans le Seeland, mais il est clair que Törmänen va peut-être devoir revoir certains principes de jeu et pourquoi pas compter sur un renfort étranger puisque Bienne peut en plus aligner cinq importés depuis le départ de Janis Moser pour l'Arizona.

Longtemps malmené, Zurich a finalement résolu le problème posé par Davos. De 1-3, les Lions ont fait passer le score à 4-3. Les vedettes zurichoises ont ainsi prouvé leur valeur.

Dans le dernier match, Zoug n'a pas eu la vie facile à Langnau. Les hommes de Dan Tangnes ont gagné 2-1 après avoir subi trois défaites consécutives. La preuve, si besoin était, que ce début de championnat est plus ouvert que jamais.

ats