Mondial M18

Mondiaux M18 : des ambitions mesurées pour les jeunes Suisses

dom, ats

23.4.2021 - 10:06

dom, ats

23.4.2021 - 10:06

La Suisse vise les quarts de finale lors du championnat du monde M18 de hockey sur glace qui commenceront lundi aux Etats-Unis. «Nous allons avoir beaucoup de travail», a dit l'entraîneur Marcel Jenni.

La Suisse vise les quarts de finale lors des championnats du monde M18.
Keystone

Deux ans après une relégation évitée de justesse, les jeunes Helvètes veulent cette fois faire beaucoup mieux au Texas, à proximité de Dallas. Et pour obtenir un ticket pour les quarts, les protégés de Marcel Jenni – lequel officiera à ce poste pour la première fois à ce niveau – devront laisser au moins une équipe derrière eux.

Dans cette optique, la première journée risque d'être décisive. Le premier match, dans la nuit de lundi à mardi, verra les Suisses affronter la Lettonie. Dans la foulée, vingt heures plus tard, ils seront opposés au Belarus.

Le menu proposé sera copieux, puisque les quatre rencontres du tour préliminaire se dérouleront en cinq jours. Après leurs deux premiers matches et une journée de repos, les Helvètes affronteront ensuite les favoris du groupe, la Suède puis le Canada.

Les programmes des Suisses : 

  • Mardi 27 avril : Lettonie - Suisse (03h00).
  • Mardi 27 avril : Suisse - Belarus (23h00).
  • Jeudi 29 avril : Suède - Suisse (23h00).
  • Samedi 1er mai : Suisse - Canada (03h00).

Cette compétition permet aux jeunes talents de se mettre en évidence au niveau international. Les scouts de NHL n'en manquent ainsi pas une miette. La Suisse tient en Attilio Biasca un élément qui a déjà participé aux Mondiaux M20 au Canada en fin d'année dernière. Et pas moins de six joueurs ayant déjà évolué en National League font partie du cadre de 25 éléments qui ont fait le voyage au Texas.

L'épreuve ayant été annulée l'an passé en raison du coronavirus, l'équipe de Suisse part un peu dans l'inconnue. Et ce d'autant plus que les matches de préparation prévus début avril à Cham contre l'Allemagne sont aussi passés à la trappe, pour une raison similaire. «Il est dès lors difficile de prévoir quel sera le niveau de cette génération en comparaison avec les autres pays», a résumé Marcel Jenni.

Placée dans le groupe A, la Suisse disputera ses rencontres à Plano. Le groupe B sera basé à proximité, à Frisco, et réunira – dans la patinoire où s'entraînent les Dallas Stars – les Etats-Unis, la Russie, la République tchèque, la Finlande et l'Allemagne. Il n'y aura pas de relégué puisque les Mondiaux des divisions inférieures ont été annulés à cause de la pandémie.

La sélection suisse :

  • Gardiens (3) : Mathieu Croce (Davos), Kevin Pasche (Lausanne), Niels Riesen (Kloten).
  • Défenseurs (8) : Lian Bichsel (Bienne), Nathan Cantin (Zoug), Vincent Despont (Kloten), Rodwin Dionicio (Berne), Tiziano Pauchard (Zoug), Dario Sidler (Zoug), Maximilian Streule (GCK/Zurich Lions), Brian Zanetti (Lugano).
  • Attaquants (14) : Mats Alge (Zoug), Attilio Biasca (Halifax Mooseheads/CAN), Benjamin Bougro (Lausanne), Lilian Garessus (Bienne), Noah Greuter (Kloten), Joel Henry (GCK/Zurich Lions), Jeremy Jabola (Berne), Kevin Nicolet (Fribourg-Gottéron), Nicolas Perrenoud (Lausanne), Liekit Reichle (GCK/Zurich Lions), Louis Robin (Zoug), Jan Spring (GCK/Zurich Lions), Jonas Taibel (Rapperswil-Jona Lakers), Livio Truog (GCK/Zurich Lions).

dom, ats