National League : les Romands à la fête, Genève en encaisse... 10 !

ATS

2.10.2021

ATS

2.10.2021

Bienne est un fier leader de National League. Les Seelandais ont battu Zoug 4-2 pour reprendre la tête du championnat devant Fribourg, vainqueur de Davos 6-3.

Bienne a confirmé son excellent début de saison contre le champion Zoug.
Keystone

Deux défaites de suite, pas plus. Comme le CP Berne de la belle époque, Bienne a su mettre fin à sa petite glissade matérialisée par les deux défaites qui avaient suivi les huit victoires consécutives du début de saison.

Et contre Zoug, autant dire que ce n'était une mission facile. Surtout avec les blessés dans les rangs biennois. Mais Antti Törmänen a su remettre ses joueurs dans le bon sens. Les jeunes ont répondu présents, à l'image de Ramon Tanner sur le 1-1 à la 18e. Mais le match-winner de cette rencontre s'appelle Michael Hügli avec ses deux buts décisifs (3-2 et 4-2).

A Fribourg, c'est aussi la vie en rose. Après avoir réussi à gagner sans Raphael Diaz, les Dragons le font maintenant sans Reto Berra. Et du coup les joueurs de Christian Dubé sont reçus 5 sur 5. Dernière victime en date, Davos s'est incliné à St-Léonard.

Si Sandro Schmid a compilé trois passes décisives, c'est bien Julien Sprunger qui mérite la citation avec un nouveau doublé. Lorsqu'il est bien servi dans le slot, le capitaine des Dragons possède vraiment une classe à part pour expédier le puck au fond des filets. Et alors qu'Egli a inscrit le 5-3 à la 52e, Nathan Marchon a redonné trois longueurs d'avance à ses couleurs six (!) secondes plus tard.

Lausanne heureux au Tessin

A Lugano, le LHC l'a emporté 4-1 dans un contexte assez pesant. Il faut dire que les voyages outre-Gothard peuvent vite prendre des tournures cauchemardesques si les Tessinois sont bien lunés. Et en plus, vendredi soir, la défaite 3-2 face à Zurich à Malley a été amplifiée par la suspension à l'interne de Joël Genazzi et Jiri Sekac pour des motifs disciplinaires.

C'est donc sans ces deux hommes que Lausanne a disputé cette partie à Lugano. Et le plus drôle, c'est que ces évictions n'ont pas eu d'effet négatif. Au contraire. Fantomatique depuis le début de saison, Phil Varone a ouvert son compteur avec l'aide bien involontaire d'Arcobello. Ce fut d'ailleurs soir de première pour plusieurs Vaudois avec Bozon, Heldner et Frick tous auteurs de leur premier but cette saison.

Genève coule, Charlin coupable

Match spécial aux Vernets et c'est le moins que l'on puisse dire avec un revers 10-4 pour les Aigles contre Ambri. N'y avait-il pas 4-4 à la 41e lorsque Sami Vatanen a réussi l'égalisation? Mais privés de Descloux, malade, les Aigles ont dû faire jouer Stéphane Charlin. Et le jeune gardien a connu une soirée cauchemardesque.

Elle a d'ailleurs commencé de la pire des manières sur le 1-0 de Bürgler à la 6e. Un tir anodin pris près de la ligne rouge qui a fini au fond des filets. Et le calvaire de Charlin a évolué drastiquement dans un troisième tiers perdu 6-1! Assez discret en ce début de saison, Inti Pestoni a pris feu en marquant un quadruplé.

Ajoie et Berne respirent

Ajoie a quitté la dernière place et poussé leur victime du soir Langnau à la place peu enviable de lanterne rouge. Les Jurassiens se sont imposés 3-2 chez eux. Devos, pourtant pas à 100%, a joué les sauveurs avec une passe pour Asselin et le but décisif à la 46e.

A Zurich, Berne a réussi un solide match défensivement pour l'emporter sur un score de football 1-0. C'est Sciaroni à la 45e qui a marqué l'unique but de la rencontre.