Racisme : scandale dans le monde du hockey sur glace

Nicolas Larchevêque

27.9.2021

Nicolas Larchevêque

27.9.2021

L'attaquant ukrainien Andrei Deniskin s'est fait l'auteur d'un geste raciste en direction d'un joueur afro-américain ce week-end dans le championnat ukrainien de hockey sur glace.

L'Ukrainian Hockey League (UHL) se retrouve en plein scandale. Andrei Deniskin, attaquant du HK Kremenchuk, s'est fait l'auteur d'un geste à caractère raciste en direction du défenseur afro-américain Jalen Smereck dimanche en championnat. 

Suite à une bagarre, le joueur ukrainien de 23 ans s'est mis à mimer l'épluchage d'une banane en pointant son adversaire du HC Donbass Donetsk. Logiquement renvoyé au vestiaire par les arbitres de la rencontre, il risque désormais une lourde sanction. L'UHL a immédiatement réagi en ouvrant une enquête et en qualifiant ce comportement «d'inacceptable dans une société civilisée».

Le club de Smereck s'est également indigné sur les réseaux sociaux après avoir partagé la vidéo de la séquence incriminée. «Nous rejetons avec véhémence toute forme de discrimination et sommes indignés par le comportement d'Andrei Deniskin. Le club de Donetsk rejette toute manifestation raciste. Le racisme n'a pas sa place, ni sur un terrain de sport, ni en dehors», a condamné le champion national en titre.

«Sur la glace, les émotions sont parfois différentes»

Deniskin s'est, lui aussi, exprimé sur la toile. «Je voudrais présenter des excuses publiques au joueur de Donbass, Jalen Smereck. Etant dans une émotion négative, j'ai montré un geste pouvant être considéré comme une insulte raciste. Je respecte toutes les personnes, quelles que soient leur race et leur nationalité. Sur la glace, les émotions sont parfois différentes», s'est-il justifié sur son compte Instagram, désactivé depuis.

De son côté, Jalen Smereck a reçu de nombreux messages de soutien. «Respect. Ce sport est meilleur grâce à toi. Je te soutiens et je sais que beaucoup d'autres fans de hockey le font aussi», a notamment tweeté l'ancien joueur de NHL, J.T. Brown. 

Avant de débarquer dans le championnat ukrainien cet été, Smereck (24 ans) a fait ses classes juniors dans les Ligues nord-américaines et compte 67 matches d'AHL. Le natif de Detroit et son nouveau club pointent actuellement en tête du championnat après quatre rencontres et participent aussi cette année à la Champions Hockey League (groupe G).