Mondial 2022

La Suisse se fait peur face au Kazakhstan

ATS

17.5.2022

Service minimum pour la Suisse à l'occasion de son troisième match du Championnat du monde à Helsinki. Face au Kazakhstan, les hommes de Patrick Fischer l'ont emporté 3-2.

Suisse - Kazakhstan 3-2

Suisse - Kazakhstan 3-2

Mondial 2022 / Groupe A / Phase de poules

17.05.2022

ATS

17.5.2022

Tout autre résultat qu'une victoire aurait été un événement face à une formation certes composée de joueurs de KHL, mais qui avait encaissé neuf buts contre le Danemark et qui s'est incliné contre la France dans la foulée.

Pour cette troisième rencontre, Patrick Fischer avait choisi de donner de la glace aux trois hommes qui n'avaient pas encore participé aux festivités finlandaises. C'est ainsi Sandro Aeschlimann qui a défendu la cage helvétique, alors que Tristan Scherwey et Calvin Thürkauf ont été remplacés sur la quatrième ligne par Damien Riat et Marco Miranda. On ne peut pas vraiment dire que les nouveaux entrés ont su saisir la chance qui leur était donnée.

Exécution catastrophique

Le problème tout au long de la rencontre fut l'exécution. La première ligne avec Kurashev à la place de Bertschy n'a pas forcément produit davantage, même si Meier a manqué un but à la 11e sur un service cinq étoiles de l'attaquant des Chicago Blackhawks. Cette action fut la deuxième plus dangereuse après le poteau de Malgin à la 2e.

Comment tirer 43 fois au but et ne parvenir à inscrire que 3 goals? Heureusement que la situation s'est quelque peu débloquée durant le tiers médian grâce à Malgin tout d'abord (24e) puis Simion (35e). Mais la Suisse ne doit plus se faire peur dans ce genre de match. Pas avec ce contingent-là. Pas quand on est dans le top 7 mondial.

La maladresse a collé aux lames helvétiques en plus de tomber sur un gardien, Andreï Shutov, qui a connu le match de sa vie. Et comme bien souvent lorsque l'on ne concrétise pas, on s'expose à des contres adverses. Et c'est bien ce qui s'est produit avec un premier but kazakh inscrit en infériorité numérique! Par chance, Ambühl a trouvé Herzog pour le 3-1 à la 56e. Une réussite nécessaire puisqu'Aeschlimann s'est troué une deuxième fois à la 58e. Dommage pour le portier davosien qui avait bien tenu la baraque durant les deux premières périodes.

Forte de ses trois victoires consécutives, la sélection nationale va attaquer un quatrième match en cinq jours mercredi soir (19h20). Ce sera contre la Slovaquie qui compte un succès face à la France et deux défaites contre l'Allemagne et le Canada. Plus tôt dans l'année, les Slovaques ont récolté une médaille de bronze historique aux JO. En revanche, la dernière rencontre entre les deux nations au Championnat du monde à Riga l'an passé avait tourné à la démonstration pour des Suisses victorieux 8-1! Difficile d'imaginer pareille issue dans la capitale finlandaise.


Groupe A : programme, résultats et classement