Chênois en outsider, Neuchâtel UC en favori

dom, ats

31.3.2021 - 14:46

dom, ats

31.3.2021 - 14:46

C'est l'heure décisive en LNA de volleyball avec le début des finales des play-off lors du week-end pascal. Amriswil affrontera Chênois chez les messieurs, la finale dames opposant Neuchâtel UC et Guin.

Chênois a une carte à jouer contre Amriswil en finale.
Keystone

Aucun champion n'avait pu être couronné la saison dernière en raison de la crise sanitaire – une première depuis l'introduction des play-off en 1990 –, mais il en ira différemment cette année. Tant bien que mal, la qualification a pu aller à son terme malgré de nombreux renvois en raison du Covid-19.

La situation a demandé beaucoup de flexibilité ces dernières semaines. Ainsi, quatre équipes ont dû observer une période de quarantaine durant les play-off.

La pilule a été très dure à avaler pour Aesch-Pfffingen. Les Bâloises, qui ont fini la qualification en tête, ont dû enterrer leurs espoirs de premier titre sur le tapis vert. Plusieurs cas de Covid-19 ayant été détectés, leur série de demi-finale contre Guin a été interrompue sur le score de 1-1 et les Fribourgeoises ont été déclarées victorieuses au nombre de points (133-131). Une telle manière de départager les équipes figurait dans les instructions de Swiss Volley négociée avec les clubs en début de saison. Il n'empêche que la décision a été loin de faire l'unanimité.

Pour sa première finale, Guin ne partira pas avec la pancarte de favori contre le NUC. En saison régulière, les Neuchâteloises ont gagné 3-2 et 3-0. Mais elles restent sur une déception en finale de Coupe le week-end dernier, avec une défaite en tie-break contre Kanti Schaffhouse. Le NUC visera son deuxième titre national après celui conquis en 2019.

Côté masculin, les finalistes Amriswil et Chênois sont deux poids lourds du volley suisse. Les Thurgoviens comptent quatre titres de champion entre 1999 et 2019, alors que les Genevois en ont six. Leur dernier sacre remonte toutefois à 2012.

Amriswil part sur le papier avec l'avantage. Le club n'a pas perdu le moindre match en play-off cette année, éliminant Lucerne et Lausanne UC 3-0. Mais Chênois traverse aussi une période faste et n'a pas égaré le moindre set en route dans les séries.

dom, ats