Atlanta gagne l'acte I, Capela brille

ats

24.6.2021 - 06:35

ats

24.6.2021 - 06:35

Atlanta a fait le break d'entrée dans la finale de la Conférence Est de NBA qui l'oppose aux Bucks au meilleur des sept matches.

Vidéo Youtube

Clint Capela et ses équipiers sont allés s'imposer 116-113 sur le parquet de Milwaukee mercredi dans l'acte I de la série.

Clint Capela a parfaitement tenu son rôle, terminant meilleur rebondeur de la rencontre avec 19 prises tout en inscrivant 12 points. L'intérieur genevois s'est même montré décisif dans le «money time», sa claquette réussie à 29''8 du «buzzer» permettant aux Hawks de prendre l'avantage pour de bon (112-111).

Auteur d'un rebond défensif 11'' plus tôt, Clint Capela a récupéré le ballon après une tentative de «layup» manquée par son meneur Trae Young. Ce dernier a ensuite rentré les quatre lancers-francs dont il a bénéficié pour permettre à Atlanta de décrocher son sixième succès en huit matches joués à l'extérieur dans ces play-off.

Trae Young fut d'ailleurs le grand homme de cette partie. Il a cumulé 48 points, 11 passes décisives et 7 rebonds, dont un capté après que l'ailier de Milwaukee Khris Middleton a manqué un ultime tir à 3 points au «buzzer». La star des Bucks Giannis Antetokounmpo a pour sa part réalisé 34 points, 12 rebonds et 9 assists.

Un succès historique

Battu pour la première fois à domicile dans ces séries finales, Milwaukee semblait pourtant avoir fait le plus dur en signant un partiel de 9-0 pour prendre sept longueurs d'avance (105-98) à 4'18'' de la fin. Mais les Bucks ont manqué cinq de leurs sept derniers tirs.

Le succès des Hawks est historique. Ils n'avaient pas gagné le moindre match dans le cadre d'une finale de Conférence depuis que la franchise a déménagé à Atlanta en 1968. Ils avaient atteint la finale en 2015, mais s'étaient inclinés 4-0 face à Ceveland quelques semaines après que leur arrière vaudois Thabo Sefolosha avait été victime d'une agression policière à New York.

ats