Christian Schenk était dopé à Séoul

28.8.2018 - 13:47, ATS

Trente ans après avoir décroché la médaille d'or sur le décathlon des Jeux olympiques 1988 de Séoul, Christian Schenk a avoué qu'il s'était dopé.

Christian Schenk: "Les dépressions ont été si fortes que j'ai même pensé à mettre fin à mes jours."
Keystone

L'Allemand Christian Schenk (53 ans) a avoué s'être dopé 30 ans après son titre olympique du décathlon à Séoul, sous les couleurs de la RDA. Il a dit avoir ensuite traversé de graves problèmes psychiques.

"Les dépressions ont été si fortes que j'ai même pensé à mettre fin à mes jours", a-t-il indiqué dans le Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ). Il s'est confié au quotidien à quelques jours de la parution de son autobiographie, dans laquelle il relate les hauts et les bas de son existence.

Schenk a reconnu s'être dopé pour la première fois à 20 ans dans l'ancienne RDA. "1985, cela a été pour moi comme atteindre une marche supplémentaire, presque comme une reconnaissance", a-t-il expliqué. "Recevoir ces pilules, cela signifiait que j'avais été accepté dans le cadre duquel on attendait des performances particulières."

Retour à la page d'accueil

Plus d'articles