Basketball Bis repetita ... la Suisse manque de lucidité en fin de match

fazw, ats

26.2.2023 - 19:16

Comme face à la Croatie, jeudi, la Suisse a fait la course en tête contre la Pologne. Hélas, les Helvètes ont une nouvelle fois manqué de lucidité en fin de partie contre les demi-finalistes du dernier Euro (70-80).

Le coach Ilias Papatheodorou en pleine explication
Le coach Ilias Papatheodorou en pleine explication
KEYSTONE

fazw, ats

26.2.2023 - 19:16

Bien décidée à terminer en tête du groupe, la Pologne n'avait rien laissé au hasard pour cette partie. Le coach Igor Milicic avait ainsi réquisitionné Mateusz Ponitka, l'un des meneurs de jeu du Panathinaïkos, actuel 16e de l'Euroligue. Le distributeur de 29 ans aura souvent mis en difficulté la défense helvétique, réalisant 14 assists.

Comme lors de la rencontre aller, les Suisses ont dominé la première mi-temps (42-35), grâce notamment à l'adresse de Kilian Martin (10 points dans le premier quart) et à Arnaud Cotture, véritable métronome dans le jeu intérieur. Problème, les hommes d'Ilias Papatheodorou ont immédiatement été pris à froid, dès la reprise (45-45 à la 24e), avant de retrouver un peu de jeu collectif (55-48 à la 27e).

La capacité des Helvètes à faire tourner le ballon sur demi-terrain aura été le point de bascule de cette rencontre qui aura attiré 1789 spectateurs à Fribourg. Lorsque Jonathan Kazadi et ses coéquipiers ont su faire vivre le ballon, ils sont parvenus à mettre en grande difficulté la défense polonaise. Lorsqu'ils auront accumulé les dribbles sur place, ils se seront retrouvés à devoir forcer de nombreux tirs de loin.

Money-time fatal

A +7 à la 27e, les Suisses auront totalement manqué leur fin de quart (3-10), permettant aux visiteurs de revenir à hauteur (58-58), puis de passer devant à la 32e (64-61). A seulement deux longueurs au début du money-time (66-68 à la 35e), les Suisses ont alors explosé (0-12), craquant mentalement et physiquement.

Bilan positif

L'équipe de Suisse n'aura pas signé d'exploit à l'occasion de cette deuxième phase des pre-qualifiers pour l'Euro 2025. Le bilan n'en est pas moins positif.

D'abord, les hommes d'Ilias Papatheodorou auront pris la mesure de l'Autriche à deux reprises. Ensuite, les Helvètes auront tout de même tenu la dragée haute, tant à la Croatie qu'à la Pologne, cette semaine. L'absence d'un deuxième meneur d'expérience, d'une rotation intérieure (Jonathan Dubas et Marko Mladjan étaient absents, blessés) et un certain manque d'expérience du haut niveau ont empêché les Helvètes de signer un succès de prestige.

Désormais, place à une troisième fenêtre de pre-qualifiers, cet été. Reste à savoir qui défendra les couleurs suisses à cette occasion. Clint Capela? Thabo Sefolosha? Certains en rêvent...

Notre équipe nationale aura encore une chance de se hisser en qualifications pour l'Euro 2025 en disputant quatre matches entre les 19 juillet et 5 août face à deux adversaires encore à désigner. Seul le premier poursuivra sa route.

fazw, ats