Golf Scénario rocambolesque pour la victoire finale à l’US Open

AFP

17.6.2024 - 06:30

Bryson DeChambeau a remporté l'US Open dimanche à Pinehurst, à l'issue d'un nouveau final cruel pour Rory McIlroy. Le Nord-Irlandais a en effet commis un bogey fatal sur le dernier trou.

17.6.2024 - 06:30

Après 72 trous et 4 jours de compétition sur le parcours piège de Pinehurst, aux nombreux greens en forme de dôme, tout s'est joué sur le no 18, où Rory McIlroy, privé de majeur depuis 10 ans, a connu une nouvelle désillusion.

Excellent pendant 14 trous, l'ex-no 1 mondial avait pris la main avant de commettre trois bogeys sur les quatre derniers trous. Sur le 18, il a manqué un putt d'à peine plus d'un mètre qui semblait facile (après en avoir manqué un de 76 cm au no 16) et aurait envoyé le quadruple vainqueur de majeur en play-off contre DeChambeau.

«Incroyable»

Placé dans la partie suivante, DeChambeau s'est à l'inverse sorti de deux situations pénibles sur cet ultime trou, pour finalement assurer le par et un succès avec un coup d'avance sur McIlroy. Ce dernier, déjà 2e l'an passé à l'US Open, compte ainsi 21 top 10 en majeur depuis sa dernière victoire.

«C'est incroyable», a commenté DeChambeau, qui a empoché une prime de 4,3 millions de dollars, va passer de la 38e à la 10e place au classement mondial, et se voit assuré de disputer les majeurs pendant 5 ans. «Pouvoir me battre contre un si grand joueur est magnifique. Rater ce genre de putt, je ne le souhaite à personne», a-t-il indiqué. «Je n'ai pas été excellent aujourd'hui (dimanche) mais je me suis bien sorti des mauvaises situations.»

Un duo à 2 coups

DeChambeau (30 ans), déjà vainqueur du tournoi en 2020, s'est ainsi offert un deuxième titre majeur. Membre du circuit LIV financé par l'Arabie saoudite, il brille cette saison sur les tournois majeurs, les seuls où les dissidents sont acceptés, avec une 6e place au Masters et une 2e au PGA Championship.

Les Américains Tony Finau et Patrick Cantlay ont partagé la 3e place à deux coups de leur compatriote. Largué dès les premiers tours, le no 1 mondial américain Scottie Scheffler n'a pris, lui, que la 41e place du tournoi à 14 coups du vainqueur.

AFP