Européens

Doublé suisse en contre-la-montre !

ats

17.8.2022 - 18:57

Les rouleurs suisses ont fait très fort dans le chrono des Européens à Munich. Le Thurgovien Stefan Bissegger s'est imposé avec une seconde d'avance sur son compatriote Stefan Küng, tenant du titre.

Stefan Bissegger: une superbe victoire
Stefan Bissegger: une superbe victoire
KEYSTONE

ats

17.8.2022 - 18:57

A 53,137 km/h de moyenne, Bissegger a devancé de très peu - une seconde - son compatriote thurgovien, qui était double détenteur du titre. Le vainqueur, âgé de 23 ans, a sans doute signé la plus belle victoire de sa jeune carrière. Cette année, il avait remporté la 3e étape du UAE Tour, évidemment un contre-la-montre.

«C'est incroyable, je suis enfin au sommet. J'ai eu beaucoup de malchance cette année et cela a enfin marché. Cela me fait évidemment mal pour Stefan Küng, car c'était incroyablement serré. Un doigt a fait la différence, il fallait sans doute aussi un peu de chance», a déclaré le nouveau champion d'Europe.

Devancé de trois secondes par Küng au temps intermédiaire après 15,5 km, il a renversé la situation sur le final pour l'emporter de justesse au terme des 24 km de course. Il a fini avec exactement 54 centièmes d'avance sur l'autre Thurgovien, selon le site officiel de ces épreuves. Il a pris ainsi une revanche sur l'édition de 2021, durant laquelle il avait échoué au pied du podium.

Déception pour Küng

Küng (28 ans), après un été un peu compliqué marqué par le Covid, la naissance de son premier enfant et sa prolongation de contrat avec Groupama-FDJ, a accusé le coup. Il a semblé déçu de l'issue de ce combat fratricide. Mais cette médaille d'argent est quand même bonne à prendre vu les circonstances.

«Je voulais gagner et je suis le premier perdant. Quand c'est d'aussi peu, cela fait encore plus mal. Il y a environ un an, j'avais manqué d'un rien une médaille olympique. Et maintenant je rate la victoire pour un cheveu», a dit Küng.

Le podium a été complété par le champion du monde de la spécialité, Filippo Ganna. L'Italien, encore à 1''9 de Küng au temps intermédiaire, a un peu calé sur la fin puisqu'il a terminé à neuf secondes du vainqueur.

ats