European Masters

Fitzpatrick favori à Crans-Montana

ATS

4.9.2018

L'European Masters qui débute jeudi pourrait permettre à Matthew Fitzpatrick de devenir le premier joueur à conserver son titre à Crans-Montana depuis 40 ans et Severiano Ballesteros.

Matthew Fitzpatrick peut devenir le premier joueur à conserver son titre à Crans-Montana depuis 40 ans et Severiano Ballesteros.
Keystone

Matthew Fitzpatrick tentera dès jeudi (6-9 septembre) d'égaler Severiano Ballesteros. L'Anglais peut en effet devenir le premier joueur à conserver son titre à Crans-Montana quarante ans après l'Espagnol.

A 24 ans, tout sourit au prodige de Sheffield. Professionnel depuis 2015, il a déjà participé aux quatre tournois du Grand Chelem, atteignant à dix reprises le tour final. Son meilleur résultat? Une septième place aux US Masters en 2016.

En s'imposant sur le haut plateau valaisan dimanche, le Britannique ferait aussi bien que Ballesteros. L'Espagnol s'était imposé en 1978 et 1979. Décédé, le parcours porte désormais son nom.

Une autre échéance attend Fitzpatrick: la Ryder Cup. L'Anglais ne fait pas partie des huit joueurs assurés de représenter l'Europe contre les Etats-Unis à Paris fin septembre. Mais Fitzpatrick a des chances d'y être. Thomas Björn, le capitaine, doit communiquer le nom des quatre derniers retenus ce mercredi après-midi, avant le début du tournoi valaisan.

De la concurrence

Mais Matthew Fitzpatrick ne devra pas se reposer sur ses lauriers en cette fin de semaine. L'histoire a démontré qu'une réussite précoce n'offre aucune garantie. Ses principaux concurrents, Danny Willett et Martin Kaymer, peuvent en témoigner. Le premier, également originaire de Sheffield, avait remporté les Omega European Masters en 2015, puis le Masters en 2016. Une réussite sur laquelle il n'a jamais capitalisé jusqu'ici.

Le destin de Kaymer est similaire. Vainqueur en 2010 de l'US PGA puis en 2014 de l'US Open, l'Allemand n'a su tenir la cadence ensuite. Absent en Valais depuis 2011, il tentera de s'y relancer.

Des ambitions suisses limitées

Côté suisse, les deux meilleurs représentants sur le circuit professionnel ne seront pas de la partie. Joel Girrbach et Marco Iten privilégient en effet le Challenge Tour, le deuxième circuit européen. Cinq autres professionnels helvétiques seront en revanche bien présents: Benjamin Rusch, Marc Dobias, Mathias Eggenberger, Raphaël de Sousa ainsi que Luca Galliano. Ce dernier était l’unique joueur suisse à se qualifier pour les deux derniers tours il y a un an.

Retour à la page d'accueil