Tour du Pays de Vaud

Henrik Pedersen, la promesse d'un futur brillant

ats

27.5.2022 - 21:26

Henrik Pedersen, voilà un nom assurément à retenir pour les années futures. Le Danois de 18 ans a dominé de belle manière la 1re étape du Tour du Pays de Vaud juniors courue entre Paudex et Mathod, sur 135,4 km.

BARCELONA, SPAIN - MARCH 27: Continental tire detail view of Lapierre bike of Team Groupama - FDJ prior to the 101st Volta Ciclista a Catalunya 2022 - Stage 7 a 138,7km stage from Barcelona to Barcelona / #VoltaCatalunya101 / #WorldTour / on March 27, 2022 in Barcelona, Spain. (Photo by Gonzalo Arroyo Moreno/Getty Images)
Illustration d'un vélo
Getty Images

ats

27.5.2022 - 21:26

Pedersen a lâché ses trois compagnons d'échappée dans le dernier kilomètre, dans une portion à fort vent de face. Il n'a plus été rejoint. Quatrième du prologue la veille, il a endossé le maillot jaune avec 22'' d'avance sur le Norvégien Johannes Kulset.

Alors que l’étape était parsemée de plusieurs petites côtes sévères, c’est sur le plat, dans la région de Thierrens, que l’échappée décisive s’est formée. Treize coureurs se sont retrouvés à l’avant, parmi lesquels le futur vainqueur. En revanche, aucun Suisse n’a réussi à s’y glisser.

Petit à petit, l’avance des attaquants s’est accrue au point de dépasser trois minutes au premier passage à Mathod, à une quarantaine de kilomètres de l’arrivée. On imaginait déjà que le classement général n’allait plus concerner que les 13 coureurs du groupe de tête.

Mais, alors qu’à l’avant Pedersen, Kulset, Huising et Van der Meulen lâchaient leur compagnon d’échappée dans la montée des Clées, il y a eu une forte réaction du peloton. A la tête de cette révolte, le Suisse Ilian Bahroumi. Le coureur de la Pédale Bulloise a entraîné dans son sillage l’Allemand Herzog et le Portugais Morgado.

«Depuis le premier passage à Mathod, nous avons roulé à bloc, relevait Ilian Bahroumi. Avec Herzog et Morgado, nous nous sommes bien relayés et nous avons réussi à revenir sur le groupe échappé. Je croyais que c’était la tête de la course, mais ce n’était pas le cas.»

Bien installé

A la veille des deux dernières journées, Henrik Pedersen semble déjà bien installé en tête du classement général. Le jeune homme est en forme. La semaine dernière, il s’était déjà imposé dans une épreuve par étapes courue en Belgique et aux Pays-Bas. «Il sera dur à battre car il marche bien dans le contre-la-montre, admet Ilian Bahroumi. Mais la course est loin d’être finie.»

Il est vrai que ces deux journées seront particulièrement musclées. Samedi matin, la première demi-étape ira de Cuarnens à Champagne, avec la montée entre Vuiteboeuf et Bullet, avant le contre-la-montre de 11,3 km autour de Champagne l’après-midi. Dimanche, l’étape finale à Aigle ne comptera pas moins de cinq prix de la montagne.

ats