La fédération britannique nage en eau trouble

ATS

22.10.2021 - 11:39

ATS

22.10.2021 - 11:39

La fédération britannique se trouve en plein chaos après la démission de sa directrice générale et de sa directrice des performances. Elles ont tiré les conséquences d'une prestation décevante de l'équipe lors des Jeux olympiques de Tokyo.

La prestation des athlètes britanniques à Tokyo n'a pas été bonne.
KEYSTONE

Joanna Coates, directrice générale et ancienne responsable de l'équipe d'Angleterre de netball, nommée en mars 2020, a encadré l'équipe qui a enregistré le plus mauvais résultat de l'athlétisme anglo-saxon aux JO depuis 1996.

La directrice des performances, Sara Symington, ancienne cycliste olympique, avait été nommée en août 2020. Elle a décidé de retourner vers son sport de prédilection.

La prestation britannique à Tokyo a en outre été assombrie par un cas de dopage impliquant le coureur du relais 4x100 mètres CJ Ujah, médaille d'argent. L'équipe de relais risque de se voir retirer ses médailles.

Selon le quotidien The Times, ces démissions sont intervenues après des échanges houleux lors de la première réunion du conseil d'administration avec le nouveau président de UK Athletics, Ian Beattie. La direction serait en proie à des difficultés financières et plusieurs entraîneurs de renom ont été suspendus de manière controversée pendant le mandat de Coates.

Mark Munro, l'actuel directeur du développement de UK Athletics, assurera l'intérim à la drection générale pendant six mois, le temps de lancer une procédure de recrutement pour les deux postes.

ATS