Tokyo 2021

Tokyo 2021 : médaille d'or et record paralympique pour Manuela Schär

ats

29.8.2021 - 13:48

ats

29.8.2021 - 13:48

Les athlètes suisses continuent à briller aux JO paralympiques de Tokyo. Manuela Schär a décroché l'or sur 800m en fauteuil roulant (T54), avec un record paralympique à la clé (1'42''81).

Manuela Schär a décroché l'or sur 800m en fauteuil roulant.
Keystone

La Lucernoise avait remporté deux jours plus tôt l'argent sur 5000 m. La championne de 36 ans compte désormais cinq médailles paralympiques à son palmarès, dont deux remontent à 2004 déjà. Celle de dimanche à Tokyo, devant l'Américaine Tatyana McFadden, est sa première en or.

McFadden est une star de la discipline, elle qui fut quadruple championne paralympique à Rio en 2016. Mais à Tokyo, Manuela Schär a vite pris les affaires en main. McFadden est d'abord parvenue à la suivre, avant de devoir s'incliner devant le tempo très élevé de la Suissesse. «J'avais pu économiser des forces lors des séries. C'est une immense satisfaction, tout s'est déroulé comme prévu», s'est réjouie la gagnante.

Et ce n'est sans doute pas fini puisque Manuela Schär a encore trois courses au programme à Tokyo, dont le marathon.



Le bronze pour Debrunner

Dans la catégorie T53 (fauteuil roulant également), sur 800 m toujours, la Thurgovienne Catherine Debrunner a obtenu la médaille de bronze. Une suite logique pour celle qui avait été championne du monde du 400 m en 2019. En 2016 à Rio, Debrunner s'était classée 9e sur le double tour de piste. A Tokyo, elle a été récompensée pour son tempérament offensif. «J'étais à fond dès le début», a-t-elle confié.

Après l'or la veille de Marcel Hug sur 5000 m et l'argent de Manuela Schär sur la même distance, ces deux nouveaux podiums portent à quatre le nombre de médailles suisses à ce jour au Japon.

Marcel Hug, samedi, avait usé ses rivaux par des changements de rythme. Equipé d'un nouveau fauteuil développé par l'EPFZ et Sauber, le Thurgovien avait fait valoir sa vitesse terminale pour conquérir son troisième titre paralympique, après ses deux premiers à Rio en 2016, sur 800 m et sur marathon.



ats