La grêle s'abat sur le peloton: chaos total!

Chris Geiger

13.8.2020

Remportée par Primoz Roglic, la 2e étage du Critérium du Dauphiné a été marquée jeudi par un terrible orage de grêle. Ce dernier s'est abattu sur le col de Porte quelques minutes après l'arrivée des premiers coureurs. 

Il valait mieux ne pas traîner jeudi sur les routes du Critérium du Dauphiné. Une quinzaine de minutes après l'arrivée du vainqueur slovène Primoz Roglic au sommet du col de Porte, un violent orage de grêle a éclaté et s'est abattu sur les cyclistes encore en course.

Les précipitations ont alors rapidement recouvert la route, ce qui a offert des scènes assez insolites, comme en témoigne la vidéo postée sur Twitter par l'équipe Israël Start-Up Nation.

L'étape s'est ainsi terminée dans un chaos total et ce n'est pas Sonny Colbrelli qui dira le contraire. Le sprinteur italien de la Bahrain-McLaren a chuté sur la ligne d'arrivée en tentant désespérément de descendre de son vélo. 

Pour éviter ce genre de mésaventure, certains autres coureurs ont opté pour des solutions plus raisonnables et se sont ainsi abrités. Tony Martin s'est par exemple assis sous un arbre au milieu des spectateurs. Malheureusement pour lui, l'Allemand de la Jumbo-Visma est arrivé hors délai suite à cette pause forcée et ne pourra donc pas prendre le départ de la 3e étape vendredi.

En raison de ce violent orage, les distanciations sociales n'étaient d'ailleurs pas vraiment respectées jeudi dans la zone d'arrivée. Jugez plutôt avec cette vidéo postée sur les réseaux sociaux par la Total-Direct Energie.

Finalement, plusieurs photos impressionnantes ont fait le buzz sur la toile durant la soirée. Tim Declercq, de la Deceunink-Quickstep, et Maxime Chevalier, de B&B Hôtels - Vital Concept, ont montré des clichés de leur dos martyrisé par la grêle.

Maxime Chevalier (à gauche) et Tim Declercq (à droite) ont souffert jeudi.
Instagram
Retour à la page d'accueilRetour au sport