Paul Estermann condamné pour "maltraitance animale"

ATS

20.1.2021 - 11:30

La justice lucernoise confirme la condamnation du cavalier de saut d'obstacles Paul Estermann. Le sportif d'élite âgé de 57 ans écope d'une peine pécuniaire avec sursis pour maltraitance animale sur deux de ses chevaux en 2015 et en 2016. Il avait fait appel contre le jugement de première instance.

Paul Estermann écope d'une peine pécuniaire avec sursis pour maltraitance animale.
Keystone

En novembre 2019, le Tribunal de district de Willisau (LU) avait prononcé une peine de 100 jours-amende à 160 francs avec sursis, assortie d'une amende de 4000 francs. Mercredi, le Tribunal cantonal lucernois a largement confirmé ce jugement. Il a même légèrement augmenté la peine pécuniaire à 105 jours-amende avec sursis. Les juges cantonaux ont, cependant, relaxé le cavalier dans deux cas, indique la Cour.

C'est un lanceur d'alertes qui est à l'origine de la procédure judiciaire. Un employé de Paul Estermann a dénoncé son patron en présentant des photos des blessures infligées aux chevaux. Des témoins et le rapport d'un vétérinaire ont confirmé les soupçons.

L'acte d'accusation relevait que l'accusé avait infligé des coups de cravache douloureux qui avaient blessé jusqu'au sang la jument «Castlefield Eclipse». Il aurait également infligé des coups de cravache inutilement forts à l'hongre «Lord Pepsi».

Retour à la page d'accueilRetour au sport