Les Suisses peuvent nourrir des espoirs

20.9.2019 - 11:01, ATS

Le Yorkshire, au nord de l'Angleterre, accueille dès dimanche et jusqu'au 29 septembre les championnats du monde sur route. Un an avant les Mondiaux à domicile à Aigle/Martigny, les Suisses espèrent se mettre en évidence, notamment dans les chronos.

Stefan Küng fera partie des outsiders lors du contre-la-montre de mercredi. 
Keystone

Le premier grand rendez-vous est prévu mercredi lors du contre-la-montre messieurs. Dans cette discipline, Stefan Küng ambitionne de récolter sa première médaille mondiale lors de sa cinquième participation. Le Thurgovien, qui a manqué le bronze pour 17 centièmes en août, devra cependant faire face à une concurrence féroce.

Les épreuves contre le chrono peuvent aussi sourire à la Suisse chez les dames avec Marlen Reusser et chez les M23 avec Stefan Bissegger. Reusser a décroché l'or aux Jeux européens dans cette discipline, alors que Bissegger avait obtenu la médaille de bronze au championnat d'Europe.

Bien évidemment, le highlight de la semaine sera constitué par la course en ligne messieurs, longue de 285 km sur un parcours vallonné ayant quelques similitudes avec celui de la classique ardennaise Liège – Bastogne – Liège. Six Helvètes prendront le départ. Outre Küng, Swiss Cycling a sélectionné Michael Albasini, Silvan Dillier, Michael Schär, Danilo Wyss et Marc Hirschi, le champion du monde M23 de l'an dernier à Innsbruck.

Une première depuis 1982

Ce n'est que la troisième fois que les Mondiaux se disputent en Angleterre. La dernière édition remonte même à 1982, alors à Goodwood. L'enthousiasme risque d'être énorme, si l'on se réfère aux foules immenses qui se sont réunies au bord des routes quand le Tour de France est venu de l'autre côté de la Manche.

Chaque course finira dans la ville de Harrogate. Les départs seront donnés dans six endroits différents, tous situés à proximité de la ville. La délégation suisse sera forte de 21 personnes, dont sept femmes.

Ces Mondiaux seront ouverts dimanche par une nouvelle épreuve, le contre-la-montre mixte par équipes. Trois hommes, puis trois femmes devront avaler les 28 km du parcours. Cette nouveauté remplace le contre-la-montre par équipes de marques, qui a été abandonné. La Suisse y alignera Marlen Reusser, Elise Chabbey et Kathrin Stirnemann chez les dames, ainsi que Robin Froidevaux, Claudio Imhof et Joel Suter.

Retour à la page d'accueilRetour au sport

Plus d'articles