Loïc Gasch

«J'ai envie de gagner de nouvelles médailles»

olpe, ats

19.5.2022 - 08:29

Passé athlète professionnel, Loïc Gasch rêve de «nouvelles médailles». Le sauteur en hauteur vaudois posera les premiers jalons de sa saison en plein air samedi à Birmingham, en Ligue de diamant.

Loïc Gasch a remporté l'argent aux Mondiaux en salle de Belgrade, en mars dernier.
KEYSTONE

olpe, ats

19.5.2022 - 08:29

Gasch a créé une des plus belles surprises de l'athlétisme suisse de ces dernières années en remportant l'argent aux Mondiaux en salle de Belgrade, en mars dernier. «Ce podium a validé mes choix et renforcé du coup ma confiance», a expliqué le recordman de Suisse (2m33) à l'aube de l'été 2022.

Double ambassadeur

L'athlète de Sainte-Croix qui réside désormais à Grandson et saute pour l'US Yverdon a pris le risque d'arrêter son travail de comptable à Orbe pour se consacrer à plein temps à son sport. Un choix quelque peu risqué vu la modestie des primes en athlétisme, mais mesuré néanmoins. L'homme a de fidèles partenaires et est l'ambassadeur d'Athletissima et du Weltklasse de Zurich.

Surtout, il a du talent. A 27 ans, son brevet de comptable en poche, il était temps pour lui de faire le grand saut. «J'ai plus de temps pour les soins et la récupération désormais. Je n'ai plus besoin de m'entraîner à 20h après une journée de travail. J'y vais à 16h», relève Gasch.

Comme il est de coutume de le dire, le Vaudois ne «se fixe pas de limite». Sa progression régulière parle en sa faveur, même s'il s'est révélé relativement sur le tard. Il a franchi 2m30 pour la première fois en 2020, à Aarau, avant ses 2m33 de 2021. En 2019, il n'était pas monté bien haut (2m15) après une blessure, mais il avait gravité autour des 2m25 les trois saisons précédentes. Son nouveau palier de référence se situe désormais à 2m30, pour le moins.

L'étape de Birmingham ne sera que le deuxième rendez-vous de Ligue de diamant à l'étranger pour Gasch, après Florence (qui remplaçait Rome) l'an passé. Sa contre-performance aux JO de Tokyo (élimination en qualifications avec 2m21) lui a permis de tirer des enseignements, au point qu'il se dit «très focus» pour la nouvelle saison, avec l'«envie de gagner de nouvelles médailles». L'Euro de Munich en août pourrait lui en donner l'occasion.

Quatre coaches

Techniquement, Gasch met l'accent sur la transition entre la phase d'élan et l'envol. Trouver le bon angle, la bonne impulsion est une des clés pour bien enrouler la barre.

Particularité, le recordman de Suisse suit les conseils de quatre entraîneurs: Soidri Bastoini, son coach principal à Lausanne, l'entraîneur national Silvan Keller mais aussi l'ancien basketteur Steeve Louissaint pour la condition physique et la musculation ainsi que l'ancien quintuple champion de France Dominique Hernandez, auquel il rend parfois visite.

«Ma médaille de Belgrade m'a ouvert quelques portes», apprécie Loïc Gasch. Celles de plusieurs grands meetings, par exemple. Il sautera encore à Rome, notamment, le 9 juin. Pour poursuivre sur sa lancée de l'hiver? En salle, la saison écoulée, il a remporté les quatre concours qu'il a disputés (Manchester, Miramas, Val-de-Reuil, Macolin) aavant sa médaille d'argent à Belgrade...

olpe, ats