Sports extrêmes

Sports extrêmes : un exploit époustouflant à 6500 m en skis

AFP

23.3.2022

Fred Fugen, connu pour réaliser des prouesses inédites et extrêmes, a signé un nouvel exploit en sautant à 6500 m d'altitude chaussé de skis pour un balai acrobatique aérien au dessus des Alpes avant de dévaler la montagne en skiant avec une aile de parapente.

AFP

23.3.2022

Dans une vidéo de deux minutes à la réalisation esthétique (Redbull.com), Fugen saute depuis un téléski perché dans les airs et virevolte de longues secondes en chute libre au dessus des sommets enneigés avant d'ouvrir son parachute à 4000 mètres pour se poser sur l'une des pistes de la station de La Clusaz (Haute-Savoie), son terrain de jeu depuis son adolescence.

Le sportif passe alors en mode speedriding (skier avec une aile de parapente) pour rejoindre le bas de la station. La vidéo se termine alors avec un plan de lui, assis dans un télésiège suspendu à une montgolfière.

Ce projet avait été pensé et déjà préparé il y a quatre ans avec son compère durant 20 ans, Vince Reffet, décédé en novembre 2021 lors d'un accident d'entraînement. Le duo avait souvent fait sensation avec des performances inédites, comme entrer dans un avion en plein vol, voler aux côtés de la patrouille de France ou d'un Airbus A380 vêtus de combinaisons ailées et équipées de mini-réacteurs ou encore s'élancer de la tour Burj Khalifa à Dubaï (la plus haute du monde soit 828 m).

«Ce projet du ski me tient particulièrement à cœur. La veille de la mort de Vince, je sautais avec les skis, on avait repris l’entraînement avec les skis en novembre 2020, on voulait faire le projet dans l’hiver. On était déjà loin, on s’était entraîné en Espagne. L’idée était là. Les premiers sauts où tu ne sais pas trop ce qui va se passer quand tu sors de l’avion avec les skis au pieds... Toutes ces étapes-là, on les avait passées ensemble, c’est pour ça que je veux aller au bout du truc», avait confié à l'AFP Fugen lors d'une session d'entraînement en février à La Clusaz pour ce projet, devenu un hommage à Vince Reffet.

Pour réaliser l'opus, Fugen a fait au total une quinzaine de sauts en chute libre à 6500 mètres en partant d'un hélicoptère. Le saut depuis le télésiège s'est fait à 3000 m.