Un choc intergénérationnel pour le Super Bowl

ats

25.1.2021 - 05:42

Kansas City – Tampa Bay sera l'affiche alléchante du 55e Super Bowl. Il se déroulera le 7 février à... Tampa Bay.

L'éternel Tom Brady tentera à 43 ans d'être sacré pour la septième fois.
Keystone

Tenant du titre, Kansas City a battu Buffalo 38-24 alors que dans l'autre finale de Conférence, Tampa Bay s'est imposé 31-26 devant Green Bay. Cette finale proposera un véritable choc intergénérationnel.

D'un côté Tom Brady, depuis longtemps entré dans la légende de la NFL et qui tentera à 43 ans d'être sacré pour la septième fois en dix participations à un Super Bowl. De l'autre, Patrick Mahomes, 25 ans, dont le talent éclabousse la ligue depuis trois saisons (MVP 2018) et qui fut renversant lors de la dernière finale remportée contre les 49ers de San Francisco (31-20).

La franchise du Missouri briguera son troisième trophée Vince Lombardi (1970, 2020), celle de Floride son deuxième (2002), avec qui sait, déjà un premier avantage, puisqu'elle jouera au Raymond James Stadium. C'est la première fois en 55 éditions qu'un finaliste «reçoit».

Les Bucs ont mérité cet honneur, parvenant à faire déjouer les pronostics qui voyaient plutôt Green Bay s'imposer en son Lambeau Field, garni d'environ 6500 fans autorisés à se tenir à distance, coronavirus oblige. «Cela a été un long processus pour toute l'équipe, et aujourd'hui, c'était juste un grand effort collectif. Notre jeu a été sporadique, mais la défense est montée en puissance et nous allons en avoir besoin à nouveau dans quelques semaines», a commenté Brady.

Il y a eu moins de suspense à l'Arrowhead Stadium, l'antre des Chiefs qui ont fait respecter la logique face à des Bills sans réponse face à l'armada offensive rouge. Longtemps incertain, après la commotion cérébrale récoltée au tour précédent, Patrick Mahomes a été à la hauteur, précis et clinique dans ses lancers dont trois ont été convertis en touchdowns.

Retour à la page d'accueilRetour au sport

ats