Volleyball : la longue route des clubs suisses en Europe

ATS

20.9.2021 - 09:58

ATS

20.9.2021 - 09:58

Avant même le début du Championnat, Amriswil entame mercredi sa campagne de qualification pour la Ligue des champions, en Estonie. Le chemin s'annonce long et difficile pour les Thurgoviens.

Le NUC jouera les qualifications à la Ligue des champions.
Keystone

Pour atteindre la phase de poules, le vice-champion de Suisse devra passer quatre tours qualificatifs. Tout d'abord face à Tartu, le champion d'Estonie. En cas de victoire au terme des matches aller et retour, Amriswil affronterait Benfica Lisbonne. Face aux champions du Portugal, les Alémaniques ne partiraient pas favoris.

Le champion de Suisse, Chênois, a renoncé à la Ligue des champions. Mais les Genevois pourraient retrouver Amriswil à l'échelon européen inférieur, la Coupe CEV, dès leur entrée en lice dans cette compétition, en cas de défaite d'Amriswil contre Tartu.

Première pour le NUC

Chez les femmes, les Neuchâteloises du NUC, championnes de Suisse, participeront à leur première campagne qualificative pour la Ligue des champions. Elles se mesureront début octobre aux Espagnoles de Gran Canaria ou aux Croates de Mladost Zagreb.

La coach australienne du NUC, Lauren Bertolacci, espère que son équipe passera au moins un tour.

Pas moins de neuf équipes suisses, cinq chez les femmes et quatre côté masculin, participeront cette saison aux trois compétitions européennes (Ligue des champions, Coupe CEV et Challenge Cup).

ATS