Giro

Yates surprend lors du chrono, Schmid s’illustre aussi

ATS

7.5.2022

Simon Yates (BikeExchange) a remporté la 2e étape du Tour d'Italie, un contre-la-montre de 9,2 km disputé à Budapest. Deuxième, Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) conserve la tunique rose de leader du général. Superbe 9e de l'étape, le Zurichois Mauro Schmid pointe quant à lui au 10e rang du général.

ATS

7.5.2022

Vainqueur du Tour d'Espagne en 2018, Simon Yates a signé un succès inattendu dans ce chrono, même s'il fait partie des candidats à la victoire finale. Le Britannique a devancé Mathieu van der Poel de 3 secondes, le spécialiste de l'effort solitaire Tom Dumoulin terminant pour sa part 3e à 5''.

MVDP avait promis d'«essayer» de conserver le «maglia rosa» la veille, il a été tout proche de l'emporter. Les trois secondes manquantes ont été perdues sur la partie plane avant la montée finale de la colline de Buda (1,3 km à 4,9% de pente moyenne) où il a buté sur le temps de référence de Simon Yates.

Même s'il expliquait n'avoir essayé sa monture de contre-la-montre qu'une fois cette saison, sa capacité à conserver le maillot rose samedi faisait peu de doutes: il ne s'était pas montré maladroit dans le Tour de France en juillet en résistant à Tadej Pogacar pour conserver le maillot jaune dans la 5e étape à Laval.

Carapaz limite la casse

Le succès de Simon Yates était moins attendu. Mais le Britannique, qui fêtera ses 30 ans le 7 août, s'était déjà montré à son avantage dans le court contre-la-montre (13 km) de Paris-Nice en mars (5e) quand il n'avait lâché que onze secondes au vice-champion du monde de la spécialité Wout van Aert.

Parmi les favoris, le Colombien Miguel Angel Lopez et l'Espagnol Mikel Landa sont ceux ayant accusé les débours les plus conséquents (respectivement 59e à 42'' et 30e à 33''). Le grand favori Richard Carapaz (19e à 28'') a limité les dégâts dans cet exercice où il ne brille pourtant pas.

Schmid en pleine forme

Déjà aux avant-postes la veille (19e), Mauro Schmid (22 ans) a quant à lui signé une performance de choix dans un chrono de carte postale entre les monuments emblématiques de la capitale hongroise. Le Zurichois de l'équipe Quick-Step, vainqueur de la 11e étape du Giro 2021, n'a concédé que 18'' à Simon Yates. Son retard sur Mathieu van der Poel au général est de 29''.