Tennis

Bencic se rebelle et peut toujours rêver d'une médaille olympique

ATS

27.7.2021

ATS

27.7.2021

L'aventure olympique de Belinda Bencic (WTA 12) se poursuit à Tokyo ! Malgré un début de match complètement raté, la Saint-Galloise s'est qualifiée pour les quarts de finale en battant la Tchèque Barbora Krejcikova (WTA 11) en trois manches (1-6 6-2 6-3).

Belinda Bencic peut toujours rêver d'une médaille olympique.
Keystone

Belinda Bencic (WTA 12) a signé l'une des plus belles victoires de sa carrière en huitième de finale du tournoi olympique. La Saint-Galloise s'est imposée 1-6 6-2 6-3 devant la Championne de Roland-Garros Barbora Krejcikova (WTA 11).

Belinda Bencic n'est donc plus qu'à deux victoires d'une médaille, qui serait la première en simple dames pour le tennis suisse. Elle affrontera la Russe Anastasia Pavlyuchekova (WTA 18) qu'elle a battue à quatre reprises en six rencontres. Tous les feux sont donc au vert pour la Saint-Galloise qui a retrouvé à Tokyo presque comme par magie sa fluidité dans le jeu et toute son inspiration.

A la peine dans un premier set longtemps interrompu par la pluie face à une Tchèque qui avait enlevé vingt-deux de ses vingt-trois derniers matches avant ce huitième de finale, Belinda Bencic a été capable d'élever considérablement le niveau de son jeu pour renverser la situation. Offensive et toujours aussi percutante au retour, elle a progressivement pris l'ascendant pour conserver le droit de rêver dans son tournoi olympique.

Après avoir écarté la Championne de Roland-Garros, il lui reste à battre la finaliste de cette dernière édition des Internationaux de France pour accéder au dernier carré. Si elle produit le même tennis que lors des deux derniers sets contre Barbora Krejcikova, elle devrait être en mesure de passer l'épaule face à la plus francophone des joueuses russes.

La journée de Belinda Bencic n'est toutefois pas encore terminée. Elle est appelée à disputer le huitième de finale du double avec Viktorija Golubic face aux Espagnoles Garbine Muguruza et Carla Suarez Navarro.