Entrée olympique réussie pour Lea Sprunger 

ats

31.7.2021 - 02:48

ats

31.7.2021 - 02:48

Lea Sprunger s'est hissée en demi-finales du 400 m haies aux JO de Tokyo, se qualifiant à la place en terminant 3e d'une série remportée par Dalilah Muhammad. Ses espoirs de finale prennent corps.

Lea Sprunger s'est qualifiée pour les demi-finales à Tokyo.
Keystone

Perturbée par des blessures cette saison, Lea Sprunger a dû s'employer sur la dernière ligne droite pour s'éviter toute mauvaise surprise. La 4e des Mondiaux 2019 a ainsi réalisé son meilleur chrono de l'année en 54''74, terminant 6e des séries. C'est justement Dalilah Muhammad qui s'est montrée la plus rapide (53'97).

«Ca me met en confiance»

«Le but était de faire une course propre, avec mon rythme habituel qui m'a manqué cette saison. J'ai réussi à exécuter le plan, ça me met en confiance», a souligné au micro de la RTS la championne d'Europe 2018, satisfaite de son temps.

«Je devrai sortir la course de ma vie lundi pour atteindre la finale», a-t-elle ajouté. «Je sais que je suis en forme, j'ai pu le montrer lors des derniers entraînements. Mais c'est toujours différent en compétition.»

Les demi-finales s'annoncent serrées, derrière le «trio magique» formé de l'Américaine Dalilah Muhammad (53'97 en séries), de la Néerlandaise Femke Bol, coachée par Laurent Meuwly tout comme Lea Sprunger, et de la recordwoman du monde américaine Sydney McLaughlin. Une douzaine de femmes apparaissent comme des finalistes potentielles. Lea Sprunger devra sans doute se rapprocher de son record national (54''06) pour s'ouvrir la voie de la finale.

Giger loin du compte, Ditaji Kambundji éliminée

Deuxième Suissesse en lice sur les haies basses, Yasmin Giger a en revanche été éliminée d'entrée. Alignée dans une quatrième série dominée par l'outsider Femke Bol (54''43), la Thurgovienne n'a pu faire mieux que 57''03, à plus d'une seconde et demie de son record personnel (55''25). Elle termine 33e de ces séries.

La première expérience olympique de Ditaji Kambundji (19 ans) a également tourné court. La petite soeur de Mujinga a été éliminée dès les séries du 100 m haies, lors desquelles elle a couru en 13''17. La Bernoise (33e) aurait dû courir en 12''99 pour atteindre les demi-finales, alors que son record personnel est de 12''94.

ats