Hippisme

Les cavaliers suisses rassurent avant la finale olympique

ATS

6.8.2021

ATS

6.8.2021

La Suisse a décroché sans trembler son ticket pour la finale du saut par équipe, programmée samedi dès 12h (heure suisse). Le trio dirigé par Michel Sorg a cumulé 10 points de pénalité, dont 9 pour Steve Guerdat, terminant 4e des qualifications remportées par la Suède.

Steve Guerdat a accumulé neuf points de pénalité lors des qualifications. 
Keystone

Martin Fuchs et Steve Guerdat ont donc su évacuer la déception de l'épreuve individuelle, dans laquelle ils n'ont pas pu lutter pour les médailles, même si le Jurassien a fait tomber deux perches vendredi. Et Bryan Balsiger s'est montré à la hauteur pour sa première apparition dans un grand événement.

Balsiger brillant

Sans doute mis un peu plus en confiance par le sans faute de Martin Fuchs (1 point de pénalité pour dépassement de temps), le Neuchâtelois de 24 ans et sa jument Twentytwo des Biches ont signé un parcours exempt de toute erreur pour placer l'équipe de Suisse sur les bons rails. Qui plus est dans les délais impartis.

«Je suis totalement satisfait de ce que j'ai montré sur cette manche. Je suis très heureux», a lâché Bryan Balsiger, préféré à l'expérimenté Beat Mändli pour cette épreuve par équipe qui tient tellement à coeur des cavaliers helvétiques.

La Suisse était ainsi quasiment certaine de faire partie des 10 finalistes avant même le passage de son champion olympique 2012. Steve Guerdat et Venard de Cerisy n'ont peut-être pas rassuré leurs supporters avec leurs 9 points de pénalité, mais ils ont assuré l'essentiel en permettant à leur équipe de lutter pour les médailles.

La Suède confirme

La Suède, qui avait placé ses trois cavaliers parmi les six premiers du concours individuel, a confirmé son statut de favori en remportant ses qualifications avec aucune pénalité. Henrik von Eckermann, Malin Baryard-Johnsson et le médaillé d'argent de mercredi Peder Fredricson ont à nouveau fait forte impression.

Les grandes nations du saut d'obstacles seront toutes présentes samedi en finale, où les compteurs seront remis à zéro. L'Allemagne a terminé 2e des qualifications, à égalité avec la Belgique (4 points de pénalité), les Etats-Unis 5es (13 points), la France 6e (15 points) et la Grande-Bretagne 7e (20).

Le nouveau format de cette épreuve, dans laquelle seuls trois cavaliers par nation sont alignés - avec aucun résultat biffé - n'a pas fait de gros dégâts. Mal embarqués avec les 18 points cumulés par leurs deux premiers cavaliers, les Pays-Bas ont ainsi tout de même pu se qualifier en 9e position.