"Une journée de rêve pour moi" - Sanz Lanz file vers l'or

ats

25.7.2021 - 11:48

ats

25.7.2021 - 11:48

Une très bonne surprise côté suisse se dessine après les trois premières régates de l'épreuve olympique de planche à voile (RS:X). Mateo Sanz Lanz a pris la tête de la compétition, qui se déroule sur 13 régates (Medal Race samedi prochain).

Mateo Sanz Lanz a frappé un grand coup dimanche au Japon.
KEYSTONE

L'homme de Formentera, une île des Baléares, a très largement dominé deux des trois régates de dimanche. Malgré un fléchissement lors de la troisième, le binational helvético-espagnol fait nettement la course en tête.

Mateo Sanz Lanz (27 ans) connaît bien le site d'Enoshima, théâtre de ces joutes olympiques, puisqu'il y avait remporté la médaille d'argent aux Mondiaux 2017, le meilleur résultat de sa carrière à ce jour.

Perfection

«Une journée de rêve pour moi», s'est exclamé Mateo Sanz Lanz, qui n'a pas pris ombrage de sa 9e place lors de la troisième régate où il a pu relâcher la pression puisque la moins bonne des trois manches ne compte pas (résultat biffé). Sanz Lanz abordera donc la suite de l'épreuve avec le meilleur total (2 points), contre cinq à son premier poursuivant.

Par vent léger, il a fait valoir dimanche sa pointe de vitesse en profitant au mieux des conditions. Il a gagné la deuxième régate avec plus d'une minute et demie d'avance, après avoir déjà surclassé ses rivaux dans la première.

Laser Radial : Maud Jayet 13e

En Laser Radial, Maud Jayet (25 ans) n'a pas tout à fait réussi ses débuts olympiques. «J'étais un peu nerveuse et j'ai pris trop de risques», déclarait la Vaudoise de la Société nautique de Genève, 22e de la première régate. Les conditions de vent lui ont mieux convenu dans la deuxième régate, bouclée à la 7e place. Elle pointe au 13e rang provisoire.

L'arrivée d'un typhon pourrait menacer les épreuves de voile mardi, mais la situation s'annonce maîtrisable pour lundi, jour des dernières régates de planche à voile et de Laser Radial.



ats