Combiné nordique

Riiber positif au Covid, Boe cas contact

ATS

3.2.2022 - 15:04

Le Norvégien Jarl Magnus Riiber, grand favori des épreuves de combiné nordique des Jeux olympiques 2022, a été testé positif au Covid-19 à Pékin. Le biathlète Johannes Boe, l'une des stars de la discipline, est lui considéré comme cas contact, a annoncé le comité olympique norvégien.

Jarl Magnus Riiber a été testé positif au Covid-19 à Pékin.
KEYSTONE

ATS

3.2.2022 - 15:04

«Le spécialiste de combiné nordique Jarl Magnus Riiber a été testé positif au Covid-19. Le test de contrôle est aussi ressorti positif», a expliqué la délégation norvégienne. Le responsable du combiné nordique norvégien Ivar Stuan a précisé que Riiber «se sent en parfaite santé».

Riiber (24 ans) est actuellement à l'isolement dans une chambre d'hôtel à Zhangjiakou. Le site se trouve à environ 180 kilomètres au nord-ouest de Pékin qui accueille les épreuves de combiné nordique, sport qui associe saut à ski et ski de fond.

Deux tests PCR négatifs en 24 heures

La première épreuve de combiné nordique est programmée le 9 février. Pour pouvoir y participer, Riiber doit, comme tout sportif positif au Covid-19 présent à Pékin, rester isolé jusqu'à ce qu'il produise deux tests PCR négatifs, séparés d'au moins 24 heures.

Selon le comité olympique norvégien, six sportifs sont considérés comme cas contacts: Johannes Thingnes Boe (biathlon), Ingrid Landmark Tandrevold (biathlon), Mons Roeiseland (snowboard), Johanne Killi (ski freestyle), Anna Odine Stroem (saut à ski) et Joergen Graabak (combiné nordique).

Boe peut s'entraîner seul

Boe est le leader de l'équipe de Norvège de biathlon, référence mondiale de la discipline. Il a remporté les trois dernières éditions de la Coupe du monde et affiche à son palmarès douze titres mondiaux et trois médailles olympiques, dont une en or (Individuel, 2018).

Comme il est cas contact, il est placé à l'isolement dans une chambre individuelle, mais peut continuer à s'entraîner, seul, et participer aux compétitions. Toutefois, le cas d'une participation à un relais, la première épreuve des JO 2022 étant un relais mixte samedi, au cours de laquelle il y a un contact physique lors du changement de relayeur, n'est pas précisé.

ATS