"Ça devait sortir" - Le coup de gueule de Michelle Gisin

Chris Geiger, à Cortina

20.2.2021

Eliminée samedi en première manche du slalom, Michelle Gisin a terminé ses Championnats du monde sur un échec. Si l'Obwaldienne a tenu à régler certains comptes, elle n'a toutefois pas perdu son sourire à l'heure de dresser le bilan de ses deux semaines à Cortina.

Michelle Gisin a connu l'élimination en slalom pour la première fois depuis 2017.
Keystone

Michelle Gisin avait entamé ses Championnats du monde tambour battant. Huitième du Super-G, puis cinquième de la descente, la Suissesse avait retrouvé son niveau en vitesse au bon moment. Des progrès qui lui avaient même permis de remporter la médaille de bronze lundi en combiné. 

La deuxième partie du rendez-vous italien s'est toutefois avérée moins aboutie pour l'Obwaldienne. Attendue dans les disciplines techniques, la skieuse de 27 ans a fini par craquer, se classant d'abord onzième en géant, avant de connaître l'élimination samedi en slalom. Une première depuis 2017.



"Je suis pas mal partie. J'ai d'ailleurs rapidement trouvé le rythme, ce qui n'est habituellement pas mon cas. Après la double, je voulais tout lâcher. Malheureusement, quand tu enfourches, tu ne peux plus rien faire. C'est dommage car je sors en slalom pour la première fois depuis quatre ans", a d'abord regretté la skieuse d'Engelberg.

Avant de se montrer rapidement positive à l'heure de dresser le bilan de ses deux semaines à Cortina. "Je suis très heureuse avec ma première semaine. J'ai réussi à retrouver la joie et la confiance en vitesse. Surtout, c'était trop beau de pouvoir fêter le bronze en combiné. Cette médaille a une très grande valeur à mes yeux", a confié la soeur de Dominique et de Marc.




Cette dernière a ensuite tenu à mettre certaines choses à plat avec la presse nationale, notamment alémanique, laquelle n'aurait visiblement pas accordé une grande importance à sa breloque.  

"Certains journalistes ont un peu sous-estimé ma médaille, ou du moins ils ne l'ont pas assez valorisée. Je trouve dommage qu'on puisse dire que le podium du combiné aurait pu être celui d'un slalom. Regardez Katharina Liensberger, avec tout le respect que j'ai pour elle, elle n'était pas dans le coup en vitesse car ce n'est pas une polyvalente. C'est pourquoi c'est un honneur pour moi d'être sur le podium avec deux des plus grandes skieuses de ma génération. Voilà, ça devait sortir !", a ainsi clamé Michelle Gisin. 

Cette remise à l'ordre est certainement justifiée de la part de l'Obwaldienne. Car en décrochant le bronze à Cortina, la compagne de l'Italien Luca De Aliprandini - lequel est devenu vendredi vice-champion du monde de géant - a enchaîné un troisième grand-rendez avec une médaille à son actif. Un exploit souvent banalisé.



Retour à la page d'accueilRetour au sport