Ski alpin: pas de public en Suisse cet hiver

ATS

16.10.2020 - 10:27

La situation sanitaire continue de perturber le monde, et le sport n'est pas épargné. Ainsi, les épreuves de Coupe du monde organisées en Suisse cet hiver se dérouleront en principe sans public.

Des fans sur les pistes: impensable lors de l'hiver à venir.
Source: Keystone

La décision a été prise après une analyse approfondie de la situation relative au Covid-19 et d'entente avec Swiss-Ski. L'objectif commun poursuivi par la Fédération et les organisateurs est d’assurer le bon déroulement de tous les événements en Suisse lors de la saison 2020/21, malgré le contexte difficile.

Il convient simultanément de minimiser les risques sanitaires pour tous les groupes de personnes impliqués. Depuis plusieurs semaines, les organisateurs des épreuves de Coupe du monde et Swiss-Ski entretiennent des échanges intenses et constructifs avec les différentes parties prenantes, en particulier avec Swiss Olympic.

En considération des risques, il a été décidé que les épreuves de Coupe du monde de ski alpin et le concours de Coupe du monde de saut à ski à Engelberg se dérouleront sans public. Seuls quelques invités assisteront éventuellement aux compétitions sur place dans des zones spécifiques à l’écart des équipes.

Cérémonies et tirages au sort sans public

Aucune tribune de spectateurs ne sera érigée à St-Moritz, Adelboden, Wengen, Crans-Montana, Lenzerheide et Engelberg; les organisateurs renoncent également à la mise en place de places pour les fans et de chapiteaux dans les aires d’arrivée et les localités accueillant les épreuves de Coupe du monde. Les cérémonies de remise des prix et les tirages au sort des dossards s’effectueront également sans public.

Swiss-Ski et les organisateurs suisses des épreuves de Coupe du monde continueront à suivre de très près l’évolution de la situation relative au Covid-19 et resteront en contact étroit avec les autorités nationales et cantonales. Ils se réservent le droit de procéder à des ajustements du concept relatif aux spectateurs en fonction du développement de la pandémie en Suisse.

Retour à la page d'accueilRetour au sport