Snowboard Doublé suisse lors du slalom parallèle des Mondiaux

ats

21.2.2023 - 13:37

Les snowboardeuses alpines suisses ont brillé aux Championnats du monde à Bakouriani en Géorgie. Julie Zogg a remporté le titre en battant en finale sa compatriote Ladina Jenny dans l'épreuve de slalom parallèle.

Julie Zogg a enlevé son deuxième titre mondial en slalom parallèle.
Julie Zogg a enlevé son deuxième titre mondial en slalom parallèle.
KEYSTONE

ats

21.2.2023 - 13:37

Julie Zogg a assumé son rôle de favorite après avoir réalisé le meilleur temps de la qualification. La Saint-Galloise de 30 ans avait déjà enlevé le titre dans la même discipline en 2019 à Park City. Ladina Jenny, Saint-Galloise également, a réalisé le meilleur résultat de sa carrière. En 2019, elle avait décroché le bronze aux Etats-Unis dans le géant parallèle.

Pourtant, Julie Zogg ne s'était pas présentée sous les meilleures conditions mardi. Après sa chute de dimanche dans le géant parallèle, elle avait été transportée en luge. Les médecins et sa coach mentale ont déployé une grande activité pour qu'elle soit au départ du slalom.

«J'ai pu occulter les deux: la préparation tronquée et la lutte en finale contre une amie. Je me suis concentrée exclusivement sur la technique. Je savais où faire attention et ou donner des gaz», précisait Zogg au micro de la SRF.

Déception rapidement évacuée

Cette fois-ci, il n'y a eu aucune différence notoire entre les tracés rouge et bleu. Chacun a vu des coureurs s'imposer. C'est pourquoi le parcours ne faisait pas la différence mais plutôt une petite faute des outsiders sur la partie de plat, qui pouvait être préjudiciable.

Forte de son meilleur temps en qualification, Julie Zogg a commencé par devancer sa compatriote Jessica Keiser en huitièmes de finale. Au tour suivant, elle s'est retrouvée confrontée à l'Autrichienne Claudia Riegler et ses 49 ans. La Suissesse l'a emporté de 43 centièmes. Elle a enchaîné avec un succès sur l'Autrichienne Sabine Schöffmann, la future médaillée de bronze.

De son côté, Ladina Jenny a presque fait le plus dur en huitièmes de finale lorsqu'elle a devancé l'Autrichienne Daniela Ulbing. Cette dernière avait remporté dimanche l'argent sur le géant. «En finale, on court pour l'or. Mais la déception s'est évacuée rapidement. C'est aussi beau de se retrouver en finale des Mondiaux avec une amie», relevait Jenny.

La Valaisanne Patrizia Kummer (35 ans), qui, surgie de nulle part, a réussi le 3e temps de la qualification, a échoué au premier tour à élimination directe après avoir commis une faute. Chez les messieurs, le bilan est maigre cette fois-ci. Dario Caviezel, deuxième du géant parallèle dimanche, a connu l'élimination en quarts de finale. Gian Casanova avait été sorti au tour précédent.

La délégation suisse compte déjà trois médailles depuis le début des Mondiaux. Mais la nation du jour était l'Autriche. Après le bronze de Schöffman chez les dames, les Autrichiens ont fêté un doublé chez les messieurs avec la victoire du routinier Andreas Prommegger (42 ans) devant Arvid Auner.

ats