Méribel Gisin et Holdener face à Shiffrin pour un utlime combiné

jfd, ats

5.2.2023 - 14:38

Les Championnats du monde de Méribel et Courchevel commencent lundi avec le combiné féminin. Wendy Holdener et Michelle Gisin font logiquement partie des prétendantes aux médailles.

Michelle Gisin pourrait marquer un grand coup
Michelle Gisin pourrait marquer un grand coup
KEYSTONE

jfd, ats

5.2.2023 - 14:38

Pour ces dames, le lundi, c'est combi! Et il est fort probable que cette épreuve combinée soit la dernière de l'histoire: cette discipline qui consacre les polyvalentes va très vraisemblablement disparaître. Le dernier combiné de Coupe du monde a eu lieu le 23 février 2020 à Crans-Montana, il y a près de trois ans.

Mais la FIS a décidé de maintenir l'épreuve lors des grands rendez-vous. Voilà pourquoi il y a eu un combiné aux Mondiaux de Cortina puis aux JO de Pékin l'an dernier. Pour le plus grand bonheur de Michelle Gisin et Wendy Holdener, respectivement première et deuxième en Chine.

En coulisses, le sort de la discipline semble acté. La décision devrait tomber fin mai lors du congrès de la FIS. Il ne devrait donc plus y avoir de combiné lors des Mondiaux de Saalbach en 2025, ni aux Jeux de Milan-Cortina en 2026.

Gisin a pris 5 jours de pause

Alors pour cette probable dernière, Michelle Gisin et Wendy Holdener seront extrêmement motivées. Mais les deux femmes savent que l'ogresse à battre s'appelle Mikaela Shiffrin. Tenante du titre, en pleine forme depuis des semaines avec onze victoires dont le Super-G de St-Moritz, l'Américaine part clairement avec les faveurs du pronostic.

Un bilan que n'affiche pas une Michelle Gisin qui cherche encore les meilleurs réglages avec son matériel, surtout en technique. Mais l'Obwaldienne ne se départit jamais de sa joie de vivre et déclare se réjouir de découvrir cette piste de Méribel: «Je me souviens avoir vu cette piste en 2015 lors de la dernière course de ma soeur Dominique.»

Celle qui a disputé l'intégralité des courses cette saison – 28 épreuves – n'a pas multiplié les entraînements, ni les tests de matériel. Elle a préféré s'accorder cinq jours de pause afin de recharger ses batteries. «Je me sens d'attaque pour ces deux semaines», explique-t-elle. Deux semaines qui verront la double championne olympique de la discipline s'attaquer au combiné, puis au Super-G avant les entraînements de la descente et les épreuves techniques. Un marathon qui donne le tournis.

Double championne du monde du combiné en 2017 et 2019, Wendy Holdener s'est pour sa part entraînée pendant deux jours en simulant à chaque fois le combiné. Elle a donc fait du Super-G le matin et du slalom l'après-midi.

Avec Lara Gut-Behrami

Pour accompagner Gisin et Holdener, Swiss-Ski a choisi Lara Gut-Behrami et Priska Nufer. On se souvient que la Tessinoise avait glané l'argent dans cette discipline en...2009 à Val d'Isère. Mais aussi qu'elle s'était déchiré les ligaments du genou gauche en 2017 à St-Moritz lors d'un entraînement de slalom entre les deux manches du combiné des Mondiaux.

Parmi les adversaires des deux Suissesses et de Shiffrin, on peut citer Federica Brignone, même si l'Italienne n'est clairement pas au niveau en slalom cet hiver. En revanche, Petra Vlhova a préféré se concentrer sur d'autres combats et ne prendra pas part à cette épreuve.

jfd, ats