St-Moritz La fusée Goggia envoie au tapis la concurrence, Gut-Behrami sur le podium

ats

8.12.2023 - 11:36

Lara Gut-Behrami a cueilli son quatrième podium de l'hiver vendredi à St-Moritz, en cinq courses disputées par la Tessinoise. Elle a terminé 3e d'un super-G remporté par une Sofia Goggia impériale.

Lara Gut-Behrami : «On est bien habitué aux mauvaises conditions»

Lara Gut-Behrami : «On est bien habitué aux mauvaises conditions»

La skieuse alpine suisse revient sur son podium à St-Moritz et à ses belles performances depuis le début de saison.

08.12.2023

ats

8.12.2023 - 11:36

Cette première épreuve de vitesse de la saison, disputée dans des conditions compliquées en raison d'une visibilité réduite, a vu Sofia Goggia réaliser une démonstration. L'Italienne, bien plus directe que ses rivales dans ses trajectoires, a devancé sa dauphine autrichienne Cornelia Hütter de 0''95 pour décrocher sa première victoire dans un super-G depuis décembre 2021.

«Je ne m'attendais pas à gagner, surtout avec un tel écart, étant donné les sensations que j'avais pendant ma course», a-t-elle souligné au micro de la RTS. «Je n'ai par ailleurs pas tenu les lignes que j'avais choisies pendant la reconnaissance», a poursuivi Sofia Goggia, qui s'est imposée pour la 23e fois en Coupe du monde, la sixième en super-G.

LGB «très contente»

Lara Gut-Behrami a, elle, lâché 1''02 sur Sofia Goggia. La détentrice du Globe de cristal de la spécialité saura se contenter de ce podium, son 78e en Coupe du monde, arraché avec 0''06 d'avance sur la leader du général Mikaela Shiffrin (4e). «C'est un très bon début en vitesse, je suis très contente du résultat», a-t-elle lâché.

«J'ai encore besoin de temps pour prendre le rythme en vitesse. Mon timing n'était pas bon. J'ai encore le timing du géant, je fais trop de virages. Mais c'est positif d'être compétitive en ayant livré une mauvaise manche. J'espère réussir à progresser pour les prochains jours», a-t-elle souligné au micro de la RTS.

«J'aurais pu oser beaucoup, beaucoup plus. Je n'ai pas réussi à lâcher suffisamment les skis. Mais je pensais avoir besoin de plus de temps, donc ça me va très bien d'être sur le podium dès la première course de vitesse», a conclu Lara Gut-Behrami, qui est en quête d'un 40e succès en Coupe du monde.

Suter trop passive

Les autres Suissesses ont manqué leur affaire vendredi dans la station grisonne, où une descente aura lieu samedi et un second super-G dimanche. Trop passive, Corinne Suter n'a pu faire mieux que 8e, à 1''91 de la gagnante. Coupable d'une grosse faute de ligne juste avant une portion de «plat», Michelle Gisin (20e) a pour sa part perdu plus de trois secondes.


Michelle Gisin : «Je pouvais presque faire du ski de fond»

Michelle Gisin : «Je pouvais presque faire du ski de fond»

Michelle Gisin a du mal à se remettre de sa 20e place au super-G en raison d'une grosse erreur. Dans une interview accordée à blue News, elle explique comment elle en est arrivée là.

08.12.2023

ats