Méribel

Méribel : Kristoffersen en patron du slalom, McGrath 1er

ats

20.3.2022 - 14:22

Henri Kristoffersen a tenu le choc dans le slalom des finales de la Coupe du monde à Méribel.

ABD0053_20220320 - MERIBEL - FRANKREICH: Henrik Kristoffersen (NOR) im 1. Durchgang des Slaloms der Männer im Rahmen des Ski-Weltcup Finales in Meribel am Sonntag, 20. März 2022. - FOTO: APA/BARBARA GINDL
Henrik Kristoffersen est bien le roi du slalom
KEYSTONE

ats

20.3.2022 - 14:22

Le Norvégien s'est assuré le Globe de la discipline en terminant 2e de la dernière course de la saison, remportée par son compatriote Atle Lie McGrath. Seul Suisse classé dans les points dimanche, Loïc Meillard a terminé 12e.

Médaillé de bronze dans la discipline aux Jeux olympiques de Pékin et aux Mondiaux 2021, Henrik Kristoffersen a décroché dimanche son quatrième petit Globe, le troisième en slalom après ceux conquis en 2016 et en 2020. Le Norvégien de 28 ans a également remporté le classement du géant en 2020.

Henrik Kristoffersen, à qui un podium suffisait pour s'assurer ce trophée, a parfaitement géré sa deuxième manche. Cela ne fut en revanche pas le cas de son dernier rival et compatriote Lucas Braathen: en tête après le premier parcours, Braathen a craqué pour échouer à la 11e place de ce slalom.

Meillard déçu

Cinquième sur le premier tracé, Loïc Meillard n'a pas non plus trouvé le bon rythme en finale sur une neige de plus en plus difficile à skier. «La neige salée me convient pourtant normalement. Je suis donc déçu», a souligné au micro de la RTS le skieur d'Hérémence, 12e de ce slalom à 1''26 du vainqueur.

Deuxième à Garmisch dans la discipline fin février, Loïc Meillard avait le regard déjà tourné vers la prochaine saison. «Cette course montre que j'ai encore du chemin à faire dans la discipline. Tout ne fonctionne pas parfaitement. La nouvelle saison commence dès demain, mais je dois quand même me détendre un peu», a-t-il expliqué.

Aerni 19e

Deuxième Suisse classé dimanche, Luca Aerni n'a pas marqué de points. Le Valaisan, 16e sur le premier tracé, a reculé à la 19e place. Ramon Zenhäusern, qui pointait au 24e rang après la manche initiale, a pour sa part conclu l'hiver sur une sortie de piste. Il a décroché un seul top 10 cette saison (4e à Adelboden).

Troisième à Flachau onze jours plus tôt, Daniel Yule a par ailleurs été éliminé sur le premier parcours. Le Valaisan, finalement 6e du classement de la spécialité à égalité avec Loïc Meillard, a enfourché après quelques portes. «C'est très frustrant, d'autant plus que ça m'arrive rarement. Mais c'est le ski», a-t-il lâché.

ats