Soupe à la grimace pour les équipes helvétiques

plh, ats

25.11.2021 - 15:15

plh, ats

25.11.2021 - 15:15

Les deux équipes de Suisse engagées aux Championnats d'Europe à Lillehammer ont connu l'élimination avant les demi-finales. C'est une grande déception tant pour le CC Genève du skip Peter De Cruz que pour les femmes du CC Aarau de la skip Silvana Tirinzoni.

Le skip Peter De Cruz et son équipe ont payé cher leur défaite contre la Norvège.
KEYSTONE

Les médaillés de bronze des JO et des Mondiaux, Valentin Tanner, Peter De Cruz, Sven Michel et Benoît Schwarz ont bien remporté leur dernière partie de la phase préliminaire contre l'Allemagne 7-6 après un end supplémentaire et terminé l'exercice avec un bilan positif de 5 victoires pour 4 défaites. Mais les Genevois doivent se contenter du 5e rang.

Les Suisses auraient été qualifiés seulement si l'Italie s'était inclinée contre la Finlande. Mais les Transalpins n'ont pas laissé place au suspense avec un succès 8-3. Le CC Genève s'est retrouvé ainsi à égalité de points avec la Norvège au 4e rang, mais les Scandinaves sont classés devant pour avoir remporté le duel direct au tout début de la phase qualificative.

Bien qu'ils se soient fait éliminer de peu en Norvège, les Genevois doivent bien convenir qu'ils n'ont pas atteint le niveau des meilleures équipes à deux mois du sommet de la saison aux JO de Pékin. Dans les matches contre la Suède (Niklas Edin) et l'Ecosse (Bruce Mouat), ils se sont retrouvés clairement distancés.

Un «drôle» de match contre l'Allemagne

Malgré un succès convaincant 10-1 contre l'Italie lors de leur dernier match de la phase préliminaire et un bon bilan de six victoires pour trois défaites, les doubles championnes du monde doivent se contenter de la 5e place.

Les Suissesses ne pouvaient espérer accéder au carré d'as que si dans le même temps l'Allemagne perdait son dernier match contre la République tchèque. Las, les Allemandes de la skip Daniela Jenstsch n'ont pas laissé passer leur chance pour récolter une large victoire (11-4). Le quatuor helvétique s'est retrouvé ainsi à égalité avec l'Allemagne pour la dernière place qualificative.

Les Allemandes sont finalement classées devant pour avoir remporté la rencontre directe. Un drôle de match du 3e tour qui avait commencé avec une heure de retard en raison de la mauvaise qualité de la glace. Melanie Barbezat, Esther Neuenschwander, Silvana Tirinzoni et Alina Pätz menaient 5-4 après huit ends et l'avantage de la dernière pierre. Elles avaient fini par se faire «voler» une pierre et s'incliner 5-6.



plh, ats