Lara Gut-Behrami se fait très peur, doublé italien

ATS

12.12.2021 - 12:34

ATS

12.12.2021 - 12:34

Grosse frayeur lors du Super-G dominical de St-Moritz: Lara Gut-Behrami a lourdement chuté, sans gravité cependant. Les Italiennes ont signé un doublé, avec Federica Brignone devant Elena Curtoni.

Lara Gut-Behrami était partie comme une bombe sur le haut et comptait une nette avance au premier temps intermédiaire (après le passage de sept concurrentes) avant d'être déséquilibrée à l'abord d'une compression. Emportée par sa vitesse, à près de 100 km/h, un peu chahutée sur une piste balayée par le vent, elle a giclé dans les filets de protection, qui n'ont pas pu la retenir.

La Tessinoise est passée au travers, avant de s'immobiliser. Elle est ensuite restée assise dans la neige pendant cinq minutes, faisant craindre une blessure. Mais elle a fini par se relever, dans une démarche rassurante, pour remettre ses skis et franchir l'arrivée sous les vivats des supporters.

«Courbatures»

«Elle sera bien courbaturée demain (lundi), mais ça ira», a rapidement informé un responsable de Swiss-Ski. Pendant un moment, les suiveurs ont pu craindre une répétition du cauchemar des Mondiaux 2017 dans cette même station, quand celle qui s'appelait encore Lara Gut s'était déchiré les ligaments à un genou. Le soulagement n'a été que d'autant plus grand.

En attendant, la magnifique série de la skieuse de Comano, faite de sept podiums de Coupe du monde consécutifs en Super-G dont cinq victoires, a pris fin de façon brutale.

Forza Italia

Les Italiennes se sont montrées irrésistibles. Federica Brignone a fêté le 17e succès de sa carrière, le 5e dans cette discipline et par ailleurs aussi le 5e sur sol suisse, avec 0''11 d'avance sur sa compatriote Elena Curtoni.

L'Américaine Mikaela Shiffrin, 3e comme la veille, complète le podium. Elle creuse son avance en tête du général car sa première poursuivante, l'Italienne Sofia Goggia, trop prudente ce dimanche, s'est classée 6e.

Les Italiennes ont occupé cinq des neuf premières places, dans une course marquée par une nouvelle défaillance des Autrichiennes, à l'exception de Ramona Siebenhofer (5e).

Jasmin Flury première Suissesse

La meilleure Suissesse a été Jasmine Flury, 7e à 0''82. Michelle Gisin a aussi signé un top-10 et se montrait ravie. «Aujourd'hui, avec ce vent, il fallait non seulement se montrer agressive mais aussi jouer un peu tactique et descendre avec intelligence», a-t-elle observé.

Le parcours avait été raccourci à cause des rafales de vent soufflant sur le haut, vers 2500 m d'altitude. Le départ a été donné avec trois quarts d'heure de retard.

ATS