Lara Gut de retour sur le podium (actualisé réaction Gut)

ATS

3.12.2017 - 22:12

Lara Gut a retrouvé les joies du podium. La Tessinoise s'est classée au 2e rang du super-G de Lake Louise, uniquement battue par la Liechtensteinoise Tina Weirather.

Discrète jusqu'ici cette saison, logiquement en retrait pour son retour à la compétition après sa grave blessure au genou en février dernier, Lara Gut a repiqué du vif dimanche. Ce n'est pas un hasard qu'elle y soit parvenue en super-G, sa discipline de coeur, celle qui favorise le mieux son instinct de skieuse.

Lara Gut a effectivement présenté un autre visage sur ce super-G dominical. Tout n'a pas été parfait, mais elle s'est montrée plus percutante que lors de ses premières sorties de l'hiver en géant et descente. Et alors qu'elle n'avait encore jamais fait mieux que 9e en ce début de saison, la Tessinoise a pu, à nouveau, se mêler à la lutte pour la victoire. Un succès qui lui a filé entre les doigts pour pas grand-chose, Tina Weirather la devançant de 11 centièmes.

Même si elle n'est pas passée loin d'un quatrième succès en super-G à Lake Louise (après les éditions 2013, 2014 et 2016), Lara Gut a quitté le Canada sur une très bonne note. C'est donc avec une confiance retrouvée qu'elle va retrouver l'Europe, et plus précisément St-Moritz, théâtre des prochaines courses de l'hiver. Avec un combiné et deux super-G, programmés dès vendredi, Lara Gut aura encore l'occasion de monter en puissance dans le Grisons. Elle cherchera surtout à conjurer le sort à St-Moritz, où elle s'était déchiré le ligament croisé du genou gauche en février dernier en pleins championnats du monde.

"Cette 2e place me prouve que je peux à nouveau skier tout devant", a souligné Lara Gut. "Cela veut donc dire que je n'ai plus à me montrer patiente: je dois désormais viser la victoire à chaque course. Pour cela, je dois à nouveau être agressive sur la piste, prendre les trajectoires les plus directes. Cela ne me réussit pas de skier trop rond", a-t-elle convenu, tout en reconnaissant que le super-G était idéal pour reprendre ses marques. "C'est la discipline qui me permet de retrouver le plus rapidement mes sensations", a-t-elle dit.

Les Suissesses en force

Victorieuse malgré une grosse faute, Tina Weirather n'a pas volé son succès. Classée aux 2e et 5e rangs sur les deux descentes de la veille, la Liechtensteinoise méritait de repartir de Lake Louise avec une victoire, la 8e de sa carrière en Coupe du monde.

Elle aussi très en vue les jours précédents (3e et 1ère), Mikaela Shiffrin a confirmé ses énormes progrès dans les disciplines de vitesse en se classant 5e en super-G. Cela s'est moins bien passé pour l'autre slalomeuse du week-end, Michelle Gisin. Au lendemain d'une bluffante 3e place en descente - son premier podium en vitesse -, l'Obwaldienne a dû se contenter du 14e rang, pénalisée par une erreur rédhibitoire à mi-parcours.

Deux autres Suissesses ont réussi à intégrer le top 10 dimanche: Jasmine Flury s'est classée 7e, tandis que Corinne Suter a pris le 10e rang. De bon augure pour cette équipe de Suisse de vitesse, qui a besoin de sang neuf pour ne pas uniquement reposer sur Lara Gut.

Retour à la page d'accueil

ATS