Deux descentes au Lauberhorn cette saison

ATS

4.10.2020 - 12:20

Le calendrier pour le prochain hiver de Coupe du monde de ski alpin est officialisé. Corollaire de la pandémie de coronavirus, les épreuves doublées seront plus nombreuses.

Le Lauberhorn à Wengen accueillera deux descentes en janvier prochain.
Source: Keystone

Après l'annulation de tout le circuit nord-américain pour des raisons sanitaires, la Coupe du monde se concentrera dans les stations européennes. L'exception sera constituée par le passage des dames en Chine. A la fin février, le week-suivant la fin des Championnats du monde à Cortina d'Ampezzo, les concurrentes testeront à Yanqing, la descente et le Super-G en prévision des Jeux olympiques de Pékin, agendés l'année suivante.

Les prescriptions de séparer géographiquement les lieux des épreuves de vitesse et les disciplines techniques ont été suivies concrètement. Seuls Wengen et Kitzbühel font exceptions à la règle. Au Lauberhorn, une deuxième descente sera organisée à côté du slalom pour compenser l'abandon du combiné. Au Hahnenkamm, une descente, un Super-G et un slalom figurent au programme. A Garmisch-Partenkirchen, on a ajouté un Super-G à la place d'un géant à côté de la descente.

Les déplacements ont également été optimisés dans la mesure du possible. Le calendrier modifié propose ainsi plusieurs doubles courses. Les messieurs disputeront à côté des deux descentes à Wengen, deux géants à Val d'Isère, Adelboden et Bansko en Bulgarie et deux slaloms à Chamonix.

Chez les femmes, il y aura encore plus de doublons. Elles disputeront une paire de slaloms à Levi en Finlande et à Are en Suède. A St-Moritz, place à deux Super-G et deux géants à Courchevel et à Maribor en Slovénie. De leur côté, Val d'Isère et Crans-Montana accueilleront deux descentes.

Après la restructuration du calendrier, les spécialistes de slalom devront faire preuve de patience. La saison commencera chez les hommes trois jours avant Noël à Alta Badia. En revanche, ils devront carburer au cours d'un mois de janvier qui alignera sept slaloms en 26 jours.

Les nombreux changements n'ont pas influé sur les finales de la Coupe du monde en mars à Lenzerheide. Le programme prévu dans les Grisons est resté inchangé.

Retour à la page d'accueilRetour au sport