Le ski italien pleure le décès de l'une de ses championnes

ATS

11.11.2020

La Fédération italienne de ski a annoncé mercredi la disparition de Giuliana Chenal-Minuzzo, qui fut la toute première athlète féminine à prononcer le serment olympique en 1956. Quatre ans plus tôt, elle était devenue la première Italienne médaillée lors de JO d'hiver.

Giuliana Chenal-Minuzzo (ici en 1958) était devenue la première Italienne médaillée lors de JO d'hiver 1952.
Getty

Décédée à l'âge de 88 ans, Giuliana Chenal-Minuzzo figurait «parmi les plus grandes championnes de ski alpin de l'après-guerre», a souligné sur son site la Fédération italienne. Elle s'était parée de bronze en descente en 1952 aux Jeux d'Oslo, récidivant avec le bronze du slalom géant huit ans plus tard à Squaw Valley.

Entre-temps, à l'occasion des Jeux de Cortina d'Ampezzo de 1956, elle était devenue à la première athlète féminine à prononcer le serment olympique (Jeux d'été et d'hiver confondus). Le serment olympique, prononcé pour la première fois lors des JO de 1920, fait partie du protocole de la cérémonie d'ouverture de tous les Jeux, et il est confié à un athlète du pays hôte, qui s'exprime au nom de tous les athlètes participant aux compétitions.

Retour à la page d'accueilRetour au sport