Le Tour de Ski d'honneur de Dario Cologna

hle, ats

28.12.2021 - 09:19

Dario Cologna, «Monsieur Tour de Ski», prendra congé en cette période des fêtes de cette prestigieuse course par étapes. Pour sa dernière participation, le Grison visera plutôt un exploit dans les étapes plutôt que se focaliser sur le classement général.

Dario Cologna visera un exploit dans les étapes.
KEYSTONE

hle, ats

28.12.2021 - 09:19

Cologna a remporté à quatre reprises le Tour de Ski: 2009, 2011, 2012 et 2018. A chaque fois, il a passé la ligne au sommet de l'Alpe Cermis avec le drapeau suisse dans la main levée au ciel. En ce temps-là, la dernière étape était disputée sous la forme d'une poursuite et non comme une course avec départ en ligne. A ses quatre succès, il peut aussi ajouter trois places sur le podium. Au total, il s'est classé à dix reprises dans le top 10.

Le Tour de Ski se propose chaque année de désigner le meilleur fondeur tout terrain. Cologna a fait partie de ce cercle de choix pendant une décade. Le quadruple champion olympique a marqué des points en sprint, en styles libre et classique, sur des épreuves avec départs individuels, départ en ligne ou en poursuite.

Ces temps sont désormais révolus. Le Grison, qui va bientôt fêter ses 36 ans, a dû se contenter d'une entrée modeste dans la saison. Une place sur le podium lors d'une étape comme l'an dernier à Val Müstair – il avait profité de la chute des Russes et de l'absence des Norvégiens – semble à peine envisageable.

Le leader de l'équipe de Suisse devra s'en doute se contenter de terminer au-delà du top 10. Cologna disputera, certes, les deux sprints, mais son regard se porte d'abord sur les trois étapes de 15 km. «Dans ce type de course, je veux me rapprocher du top 10. Je veux voir une tendance à la progression», relève-t-il.

Un bon résultat au classement général ne paraît pas accessible pour le Grison. Surtout en raison du découpage de l'épreuve. Avec deux sprints et trois courses avec un départ en ligne sur six étapes, les finisseurs sont nettement plus avantagés que les fondeurs complets. Il manque clairement une poursuite.

Cologna compte bien aller au bout du Tour de Ski. Même s'il n'a disputé que trois courses de la Coupe du monde cet hiver, le Grison a montré, dans la mesure où il reste en santé, qu'il est capable de hisser son niveau au cours d'un enchaînement exigeant.

Nadine Fähndrich veut briller en sprint

La meilleure chance helvétique de fêter un podium dans une étape se trouve au bout des spatules de Nadine Fähndrich. La Lucernoise a brillé il y a deux semaines avec une deuxième place en sprint à Davos, avant de devoir déclarer forfait à Dresde en raison d'un refroidissement. «Je veux me qualifier pour la finale et lutter pour le podium», annonce la Suissesse avant la course sprint de ce mardi. Nadine Fähndrich entend bien disputer les six courses au programme. «La dureté de la course peut m'aider pour le sprint en vue des JO de Pékin.»

Pour la victoire finale, le duo norvégien Johannes Hösflot Klaebo et Simen Hegstad Krüger ainsi que le Russe Alexander Bolzhunov font partie des grands favoris. Chez les dames, la Suédoise Frida Karlsson tentera de décrocher son premier succès. La lutte sera sévère avec la tenante du titre, l'Américaine Jessie Diggins. En revanche, Therese Johaug est l'une des rares stars à avoir fait l'impasse sur le Tour de Ski.

hle, ats