Engelberg : les sauteurs suisses entre confirmation et progression

ATS

17.12.2021 - 05:00

ATS

17.12.2021 - 05:00

Les sauteurs suisses n'affichent pas tous les mêmes ambitions avant l'étape Coupe du monde à Engelberg. Killian Peier et Dominik Peter veulent surtout confirmer leur bonne passe actuelle, alors que Simon Ammann et Gregor Deschwanden doivent parvenir à progresser.

Killian Peier vit un début de saison convaincant.
Keystone

Le tremplin géant d'Engelberg ne sourit pas vraiment aux Suisses ces dernières années. Depuis une 2e place d'Ammann voici sept ans, les athlètes de Swiss-Ski ne sont plus arrivés à figurer dans le top 10. Mais cette fois, leurs chances de se rapprocher des meilleurs semblent non négligeables grâce à Killian Peier.

Après un hiver blanc en raison d'une blessure au ligament croisé du genou, Peier a immédiatement retrouvé le niveau qui lui avait permis de tutoyer l'élite mondiale en 2018/19 et de décrocher le bronze au grand tremplin lors des Mondiaux de Seefeld.

Constance

Le Vaudois âgé de 26 ans manifeste une constance réjouissante: en sept concours, il a toujours fini entre la 6e et la 16e place. Et lorsqu'il s'est classé 6e, à deux reprises, il ne lui a manqué que peu pour se hisser sur le podium.

Comme Peier, Dominik Peter doit confirmer se trouver sur une tendance positive. Son récent 18e rang à Klingenthal lui a permis de s'assurer un ticket olympique.

Résultats assez modestes

Pour Ammann et Deschwanden, le discours est différent. Tous deux doivent effectuer un pas en avant. Le quadruple champion olympique est toutefois mieux que l'hiver dernier, quand il avait dû attendre janvier pour inscrire ses premiers points. Mais ses derniers résultats ont quand même été assez modestes, entre la 23e et la 28e place.

Deschwanden n'a pour sa part pas encore retrouvé tous ses moyens après avoir été touché par le Covid-19. Deux concours auront lieu ce week-end, chaque fois dès 16h00.

ATS