Magistral, Mauro Caviezel remporte le Super-G !

ATS

12.12.2020

Incroyable Mauro Caviezel ! Victime d'une déchirure du tendon d'Achille du pied gauche durant l'été, le Grison a remporté le Super-G de Val d'Isère pour son retour à la compétition. Le vainqueur du globe de la spécialité l'hiver dernier s'est ainsi offert son premier succès en Coupe du monde.

Caviezel siegt zum ersten Mal im Super-G

Caviezel siegt zum ersten Mal im Super-G

Was für ein Comeback von Mauro Caviezel: Der Bündner gewinnt nur sechs Monate nach dem Riss der linken Achillessehne den Super-G in Val d'Isère. Es ist der erste Weltcup-Sieg seiner Karriere.

12.12.2020

Mauro Caviezel a cueilli samedi sa première victoire en Coupe du monde, offrant au ski masculin helvétique son deuxième succès d'affilée. Le Grison de 32 ans a remporté le Super-G de Val d'Isère, première épreuve de vitesse de l'hiver, cinq jours après le triomphe de Marco Odermatt dans le deuxième géant de Santa Caterina.

Tout détenteur du Globe de la discipline qu'il est, Mauro Caviezel a décroché une victoire très surprenante samedi sur la piste Oreiller-Killy. Opéré à la mi-juin à la suite d'une déchirure du tendon d'Achille gauche, le Grison n'a pas vraiment pu préparer cette saison de manière idéale.



Le médaillé de bronze du combiné des Mondiaux 2017, à qui l'on prédisait six mois d'inactivité et un retour à la compétition en janvier, se retrouve pour la première fois sur la plus haute marche du podium moins de six mois après son opération! Il se hisse pour la onzième fois sur la «boîte», la huitième en Super-G.

Cette victoire a d'ailleurs une forte valeur émotionnelle. C'est sur cette même piste que son idole de jeunesse, Silvano Beltrametti, avait perdu l'usage de ses jambes après son terrible accident du 8 décembre 2001. Mauro Caviezel a en outre pour préparateur physique un ami d'enfance de Silvano Beltrametti, Tom Jäger.

Odermatt en éclaireur

Parti avec le dossard no 5, Mauro Caviezel a signé une manche propre pour devancer de 0''10 le Norvégien Adrian Smiseth Sejersted (2e) et de 0''54 l'Autrichien Christian Waldner (3e). Il a eu l'avantage de pouvoir assister à la course de Marco Odermatt (dossard no 1), qui a commis quelques erreurs de trajectoire rédhibitoires.

Marco Odermatt a concédé 1''01 à son compatriote. Le Nidwaldien doit se contenter d'une 13e place. Le deuxième meilleur Helvète fut Beat Feuz (10e à 0''91), qui a livré un excellent entraînement à la veille de la descente sur un tracé raccourci en raison des conditions météorologiques.

Les autres Suisses en lice ont terminé au-delà de la 15e place. Loïc Meillard (42e) n'a pas signé d'exploit pour son deuxième départ dans un super-G de Coupe du monde, concédant près de deux secondes et demie au héros du jour Mauro Caviezel.

Retour à la page d'accueilRetour au sport