Michelle Gisin sur le podium et dans l'histoire !

ATS

16.1.2021

Extraordinaire Michelle Gisin ! Troisième du géant de Kranjska Gora derrière Marta Bassino et Tessa Worley, l'Obwaldienne a écrit ce samedi une page de l'histoire du ski alpin suisse. Avec ce podium, la petite soeur de Dominique est désormais montée sur la boîte dans toutes les disciplines et rejoint Vreni Schneider dans la légende.

Gisin fährt im Riesenslalom erstmals aufs Podest

Gisin fährt im Riesenslalom erstmals aufs Podest

Michelle Gisin kann ihre super Form bestätigen. Die Engelbergerin landet zum erstem Mal im Riesenslalom auf dem Podest. Die Italienerin Marta Bassino gewinnt mit einem grossen Abstand vor Tessa Worley.

16.01.2021

Michelle Gisin a écrit une page d'histoire du ski féminin helvétique samedi en décrochant à Kranjska Gora son premier podium en géant. Troisième à 1''46 de la gagnante Marta Bassino, l'Obwaldienne est la deuxième Suissesse à monter sur le podium dans les cinq disciplines en Coupe du monde, après Vreni Schneider.

Deux fois 4e cet hiver en géant (Sölden et Courchevel I), Michelle Gisin (27 ans) a franchi un nouveau palier dans ce premier géant de Kranjska Gora. Elle avait déjà passé un cap en s'offrant sa première victoire le 29 décembre à Semmering, où elle avait mis fin à une disette de près de 19 ans pour le slalom féminin helvétique.

Michelle Gisin affichait d'ailleurs un large sourire dans l'aire d'arrivée. Elle ne pouvait il est vrai guère espérer mieux: Marta Bassino a survolé les débats pour cueillir son troisième succès en quatre géants disputés cette saison. Deuxième à 0''80, Tessa Worley a quant à elle réussi le meilleur temps en finale.

Un 12e podium au total

Ultra-régulière cet hiver (12 places dans le top 10 en 14 courses disputées), Michelle Gisin est solidement installée au 2e rang du classement général, mais à 114 points de Petra Vlhova. Elle devra impérativement retrouver ses sensations en descente, sa discipline la plus faible, pour rivaliser avec la Slovaque.

Si l'on excepte sa 2e place dans le combiné de Val d'Isère en 2016, c'est pourtant en descente que l'Obwaldienne avait fêté son premier podium à ce niveau (3e à Lake Louise en décembre 2017)... Elle en compte quatre dans la discipline-reine, tout comme en slalom, et douze désormais au total.

La régularité de Gut-Behrami

Huitième à 2''85 de la gagnante, Lara Gut-Behrami a pour sa part signé son quatrième top 10 de l'hiver en géant. La Tessinoise, seulement 13e à l'issue d'un premier parcours abordé trop prudemment, a réussi une belle deuxième manche (3e chrono) en usant parfaitement du "drift" sur les passages les plus raides.

Trois autres Suissesses ont inscrit des points samedi sur la neige verglacée de Kranjska Gora, qui a remplacé Maribor au calendrier. Priska Nufer (19e) a gagné places en finale pour obtenir son meilleur résultat dans la discipline. Mélanie Meillard s'est classée 20e, Simone Wild terminant 25e.

Holdener décidément à la peine

Wendy Holdener est pour sa part partie à la faute après à peine dix secondes de course en première manche, en croisant ses skis. Toujours aussi régulière en slalom, la Schwytzoise est en revanche à la peine en géant: elle affiche un 21e rang comme meilleur résultat de la saison dans cette discipline.

La spécialiste de la vitesse Corinne Suter a elle aussi connu l'élimination sur le premier tracé, après une entame de manche tonitruante. Brillante 6e mardi en slalom à Flachau, la Valaisanne Camille Rast ne s'est quant à elle pas qualifiée pour la deuxième manche, terminant 33e à 0''21 d'une place en finale.

Retour à la page d'accueilRetour au sport